twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Entreprenariat : La DER pour faire du numérique et de la structuration des filières porteuses des vecteurs de croissance

jeudi 29 novembre 2018

SocieteAccueil » News » Actualités SOCIETE Previous Next DER Numérique Structuration Filières Porteuses Vecteurs Croissance Entreprenariat : La DER pour faire du numérique et de la structuration des filières porteuses des vecteurs de croissance Source : : Seneweb.com | Le 29 novembre, 2018 à 23:11:07 | Lu 1733 fois | 7 Commentaires PARTAGER 5 Partages sur Twitter 4 Partages sur Google + PARTAGES | J’AIMES Email Print

content_image Entreprenariat : La DER pour faire du numérique et de la structuration des filières porteuses des vecteurs de croissance La Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) a tenu le samedi 24 novembre 2018 sa deuxième cérémonie de remise de financements sous la présence du président de la République, Son Excellence Monsieur Macky Sall. La cérémonie a été l’occasion de célébrer les entrepreneurs sénégalais du Numérique et de différents secteurs porteurs de l’économie sénégalaise que la DER/FJ cherche à structurer dans son action.

Cette manifestation a été précédée d’une journée de réflexion intitulée ThinkDER mettant en avant différents opérateurs économiques, institutionnels et représentants d’organismes internationaux qui ont échangé sur l’avenir du Sénégal comme start-up Nation, la place des femmes dans les initiatives créatrices de richesses et l’impact structurel de la consolidation des chaînes de valeur sur l’économie nationale.

Les conclusions de ces panels ont été présentées au Président de la République pour la mise en place d’un écosystème favorable à l’essor de start-ups, à l’éclosion de champions nationaux et à une structuration des filières porteuses de l’économie sénégalaise.

Une cinquantaine de starts-up évoluant dans le digital ont vu leurs projets financés par la DER sur la base de l’enveloppe d’un milliard de Fcfa annoncée par le président de la République lors de la première édition du Forum du Numérique tenue en mars 2018.

Comprenant la portée du numérique de par sa transversalité et son potentiel de fournisseur de solutions pour les autres secteurs, ainsi que les opportunités de création d’emplois existantes, SEM Macky Sall a pris la décision lors de cette cérémonie de tripler l’enveloppe de la DER/FJ dédiée au secteur du Numérique, qui passe ainsi d’un à trois milliards Fcfa à compter de janvier 2019. En effet, le Chef de l’Etat a affiché son ambition de faire du Sénégal le carrefour de l’économie innovante à l’horizon 2025 et un hub des technologies nouvelles en Afrique.

Le Dakar Incubator (l’Incubateur de Dakar) initié par la DER et dont les maquettes ont été présentées lors de la cérémonie, sera conçu comme un lieu de créativité et d’innovation offrant aux jeunes des espaces modernes de co-working, d’incubation, de formation et de centre d’affaires avec les grands opérateurs de l’écosystème du numérique et d’autres secteurs tels que l’artisanat.

La deuxième cérémonie de remise de financements a aussi été l’occasion de présenter les résultats de la DER/FJ ainsi que la démarche entreprise pour structurer les filières porteuses de l’économie. Plus de 50.000 Sénégalais ont bénéficié de financements et 45.000 comptes bancaires ouverts sur l’ensemble du territoire national. 515 sur les 557 communes du pays ont été touchées par ces financements pour un montant total de 17 milliards Fcfa répartis comme suit :

- autonomisation économique : 10 milliards FCFA

- financement de l’entreprise : 3 milliards FCFA, et des

- investissements structurants : 4 milliards FCFA.

Avec ces résultats, notamment en termes d’ouverture de comptes pour les bénéficiaires, la DER contribue aux efforts d’inclusion financière à travers des partenariats avec le Crédit Mutuel du Sénégal, le PAMECAS, la CNCAS et la BNDE, qui facilite les démarches et l’accès aux ressources via un réseau de 362 points de services et 5 unités mobiles sur l’étendue du territoire.

Afin d’accompagner la structuration des filières clés de l’économie, la DER investit dans le financement de projets rizicoles dans la vallée du fleuve Sénégal mais aussi dans la construction d’infrastructures de transformation et de conditionnement de l’anarcade et de la mangue dans la zone Sud. D’autre part, 2 milliards Fcfa ont été accordés pour l’acquisition de camions frigorifiques pour les mareyeurs et 300 millions Fcfa ont été alloués pour l’achat d’équipements de conservation des produits halieutiques dans les Iles du Saloum et en Casamance. Par ailleurs, la DER s’associe avec deux principaux opérateurs économiques que sont la Laiterie du Berger pour la mise en place de 100 mini-fermes pour les éleveurs fournisseurs de l’entreprise dans le Nord du Sénégal ; et d’autre part la SEDIMA pour l’établissement d’un réseau de distribution pour la structuration de la filière avicole. La pérennisation des activités des bénéficiaires de ces programmes d’investissements sera assurée par la signature de contrats de rachats avec la Laiterie du Berger et la SEDIMA. Par ces partenariats, la DER affiche sa volonté de collaborer avec des champions nationaux afin d’impacter l’ensemble des acteurs de leurs chaînes respectives et de multiplier les retombées sociales issues de ces initiatives.

Face aux actions de la DER, les populations sénégalaises ont exprimé un enthousiasme prononcé. Plus de 300.000 dossiers ont été reçus des 45 départements du Sénégal. Le traitement des dossiers est poursuivi par les équipes de la DER et le lancement de la plateforme e-Der pour la soumission des dossiers en décembre 2018 facilitera l’enrôlement et le traitement des demandes de financement.

La cérémonie de remise de financements a été l’occasion d’échanges entre le président de la République SEM Macky Sall et la jeunesse. Cet exercice d’une grande maitrise a été l’occasion de grandes annonces avec une invitation faite aux partenaires techniques financiers du Sénégal comme la Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Mondiale de joindre l’effort de financement des entrepreneurs sénégalais. Le Président de la République a réitéré son ambition de favoriser l’inclusion économique et sociale de même que l’équité territoriale à travers des instruments comme la DER/FJ pour atteindre les objectifs du Plan Sénégal Emergent (PSE). La volonté de voir la jeunesse du Sénégal, porteuse du progrès et de l’émergence, ainsi que de la place des femmes dans la construction ont été affirmées par le Président de la République.

Communiqué de presse de la DER

(Source : Seneweb, 29 novembre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)