twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Entre Wave et Orange, le courant passe

vendredi 11 novembre 2022

Entre Wave et Orange, la hache de guerre semble enterrée. Du moins, pour ce qui concerne la vente de crédit Orange sur l’application du petit Pingoin. Une affaire qui avait suscité la tension entre les deux opérateurs de transfert d’argent en juin 2021.

Entre Wave et Orange, la hache de guerre semble enterrée. Du moins, pour ce qui concerne la vente de crédit Orange sur l’application du petit Pingoin. Une affaire qui avait suscité la tension entre les deux opérateurs de transfert d’argent en juin 2021.

« Vous pouvez désormais recharger du crédit mobile Orange via Wave, bientôt K-Pay et d’autres à venir. Wave Digital Finances a en effet signé le contrat proposé par Sonatel SA et permettant à nos clients de disposer de la recharge de crédit Orange via son application mobile », a publié l’opérateur leader.

Orange d’ajouter : « Nous restons engagés à toujours vous donner le choix en élargissant vos possibilités de recharges avec toutes les plateformes de paiement qui adhèrent à nos conditions commerciales et à nos standards de conformité et de sécurité. »

En effet, en 2021, Orange avait décidé, d’arrêter la possibilité d’acheter du crédit Orange via Wave. Ce qui a suscité le courroux de la Fintech au logo bleu, qui avait saisi l’Autorité de régulation des télécommunications et des Postes (Artp)

"Nous avons saisi le régulateur aux fins d’un arbitrage sur cette affaire et lui faisons totalement confiance pour qu’une décision équitable puisse être prise. Wave reste déterminée à fournir des services financiers inclusifs et très abordables pour tous et nous espérons très bientôt pouvoir vous proposer à nouveau l’achat de crédit Orange", avait-t-elle indiqué.

"Sonatel a été saisie par Wave pour distribuer du crédit Orange. Pour donner le choix à nos clients, nous leur avons proposé, depuis le mois dernier, une offre avec des conditions techniques et tarifaires conformes à celles offertes à nos autres prestataires", avait répondu Orange. Il avait Wave souhaitait une rémunération supérieure. »

Qu’est-ce qui a changé entre temps. Le régulateur a-t-il tranché ou a-t-il juste joué la médiation pour trouver un compromis.

(Source : SenePlus, 11 novembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik