twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Enseignement à distance : l’Unesco préoccupée par la fracture numérique

mercredi 22 avril 2020

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) fait part de son inquiétude sur la fracture numérique, dans la pratique de l’enseignement à distance auquel recourent plusieurs pays en raison du Covid-19.

Au moment où de nombreux pays misent sur l’enseignement numérique à distance pour "assurer la continuité de l’éducation", affirme l’Unesco, "826 millions d’élèves et d’étudiants n’ont pas accès à un ordinateur à domicile, et 706 millions n’ont pas l’internet à la maison’’.

Ces élèves et étudiants sont éloignés des salles de classe par la pandémie de Covid-19, explique l’organisation sur son site internet. Elle précise que ces chiffres sont une compilation de l’équipe spéciale internationale sur les enseignants, une alliance coordonnée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture.

"Les disparités sont particulièrement marquées dans les pays à faible revenu : en Afrique subsaharienne, 89% des apprenants n’ont pas accès aux ordinateurs familiaux, et 82% n’ont pas l’internet’’, fait remarquer l’Unesco.

Elle estime que pour bon nombre d’élèves et d’étudiants, les téléphones mobiles ne peuvent même pas servir de recours. Selon l’organisation, même si ces appareils "peuvent permettre aux apprenants d’accéder à l’information, de se connecter entre eux et avec leurs enseignants’’, quelque ‘’56 millions’’ d’entre eux "vivent dans des lieux non desservis par les réseaux mobiles, dont près de la moitié en Afrique subsaharienne’’.

"S’il faut multiplier les efforts pour fournir la connectivité à tous, nous savons maintenant que la poursuite de l’enseignement et de l’apprentissage ne peut se limiter aux moyens en ligne’’, a déclaré la directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay.

Mme Azoulay affirme qu’une réduction des inégalités suppose qu’il y ait des "alternatives, notamment le recours aux émissions de radio et de télévision communautaires, et la créativité dans toutes les formes d’apprentissage’’. "Ce sont des solutions que nous abordons avec nos partenaires de la Coalition mondiale pour l’éducation’’, assure-t-elle.

- Les perturbations du secteur éducatif affectent plus de 1,5 milliard d’élèves -

L’Unesco révèle qu’‘’au moins 1,5 milliard d’élèves et 63 millions d’enseignants du primaire et du secondaire sont touchés par les perturbations sans précédent causées par la pandémie de Covid-19, avec la fermeture d’écoles dans 191 pays’’.

"Même pour les enseignants des pays disposant d’une infrastructure fiable de technologies de l’information et de la communication (TIC) et d’une connectivité domestique, la transition rapide vers l’apprentissage en ligne a été difficile’’, constate l’Unesco.

"Pour les enseignants des régions où les TIC et les autres méthodes d’enseignement à distance sont moins disponibles, la transition a été encore plus difficile, voire impossible’’, ajoute-t-elle.

Audrey Azoulay insiste sur la nécessité de former les enseignants "pour dispenser efficacement l’enseignement à distance et en ligne’’, ce qui est "particulièrement rare dans les pays à faible revenu’’.

"Ces inégalités constituent une réelle menace pour la continuité de l’apprentissage en cette période de perturbation sans précédent de l’éducation’’, a souligné la sous-directrice générale de l’Unesco pour l’éducation, Stefania Giannini.

(Source : APS, 22 avril 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)