twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Enseignement à distance : 135 universitaires d’Afrique en formation à Dakar

mardi 12 février 2008

Augmenter l’accès à l’enseignement supérieur et lutter contre la fracture numérique sont entre autres les objectifs que se fixe le Programme de Renforcement des Capacités (Preca) des universités lancé hier par l’Université Virtuelle Africaine (Uva). C’est ainsi que 135 universitaires provenant de 24 universités africaines et de 17 pays francophones, anglophones et lusophones vont bénéficier d’une formation dans le domaine de l’enseignement à distance. Cette formation qui va durer huit mois, entre dans le cadre du Preca des universités africaines.

Lancé hier à Dakar, le Preca vise, selon le recteur de l’Uva, Bakary Diallo "à créer au sein de chaque université une équipe d’experts qui vont promouvoir, guider er faciliter le développement, la livraision et la gestion des programmes d’enseignement à distance". Avant d’ajouter que "les particpants à cette formation vont assister leurs universités à réussir le pari d’intégrer les Technologies de l’Information et de la Communication (Tic) dans les programmes d’enseignement traditionnels en face à face et en ligne en retour pour ainsi atteindre un plus grand nombre d’étudiants". Le développement des ressources pédagogiques, l’offre de programmes à distance et la gouvernance, la gestion et le financement de programmes d’enseignement à distance sont entre autres les thèmes de cette formation.

Cette dernière, selon le Directeur du Preca, Nicolas Rippon, s’exlique par le fait que "certaines universités manquaient de compétences, d’autres en avaient trop". "Nous voulons apporter à nos universités des solutions adaptées à notre contexte" a-t-il poursuivi. Cette formation va se faire à travers une première série d’ateliers suivie d’un programme de développement professionnel et d’autres ateliers de fin de formation. Revenant sur le choix du Sénégal pour abriter la formation, le Recteur de l’Uva, M. Diallo, a souligné qu’"il s’est toujours distingué dans le combat contre la fracture numérique qui est une mission essentielle de l’université virtuelle et le bureau régional pour l’Afrique francophone depuis 2005 y est également établi".

Khadydiatou Sakho

(Source : Le Matin, 12 février 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)