twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Enquête sur l’usage des TIC dans les ménages : 86% des Sénégalais n’ont jamais utilisé l’ordinateur

vendredi 2 avril 2010

Malgré l’engagement du Sénégal à lutter contre la fracture numérique, l’usage de l’ordinateur reste très faible. En effet, 86% des Sénégalais n’ont jamais touché à l’ordinateur. C’est ce que révèlent les résultats de l’enquête nationale sur les technologies de l’information et de la communication au Sénégal. Une enquête publiée par l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (Artp) révèle aussi un faible taux d’équipement à la téléphonie fixe au Sénégal.

Cette enquête porte sur un échantillon national de 12OO ménages dont 480 à Dakar, 360 dans les autres communes du pays et 360 en milieu rural. D’après les résultats de celle-ci, le nombre de lignes de téléphonie fixe à usage domestique est estimé à 199 137 pour l’ensemble des 1 373 556 ménages du pays, soit 14,5 lignes de téléphone fixes pour 100 ménages. Ce taux d’accès est 2,4 fois plus élevé à Dakar que dans le reste du pays.

Tout le contraire du téléphone fixe, le mobile est bien implanté au Sénégal avec un taux de 85, 75%. Ce qui fait qu’il y a en moyenne 3 puces de téléphonie mobile par ménage. Ce taux d’équipement est plus élevé dans les ménages dakarois qui comptent au moins une puce de plus que les ménages ruraux et ceux des autres villes (respectivement 38 puces pour 100 ménages contre moins de 30).

S’agissant de l’ordinateur, l’enquête révèle que 86% des Sénégalais n’y ont jamais touché. Ainsi le nombre moyen d’ordinateurs disponibles par ménage est de 11,5 pour cent ménages. Cette moyenne est plus élevée à Dakar avec 27,5 ordinateurs pour 100 ménages), tandis que les autres villes ont moins de 9 pour 100 ménages. En milieu rural ce rapport est près de 8 fois moins que dans la capitale.

En ce qui concerne l’internet à domicile, sur les 1 373 556 ménages du pays, 55 554 seulement en disposent, soit un taux de connexion de 4,0%. Ce taux est plus élevé à Dakar avec 10,1%. En revanche, le nombre d’internautes qui utilisent Internet hors domicile est estimé à 923 031. Parmi eux, 23,0% se connectent à Internet à leur lieu le travail, 20,0% à leur lieu d’enseignement et 73,0% à d’autres lieux publics (cyber et autres espaces).

D’une manière générale, il faut relever que la fréquence de connexion laisse à désirer. Seuls 8,4% des personnes de 12 ans et plus déclarent avoir une utilisation courante d’Internet. Et moins de 15% des personnes âgées de 12 ans et plus utilisent Internet, ce qui traduit le faible niveau global de connexion à Internet. Toutefois des disparités sont notées à Dakar où la situation semble plus reluisante.

En effet, la capitale enregistre un taux de 35,1% alors que dans les autres centres urbains, il se situe à 16,4%. Le milieu rural est en marge de l’ère numérique puisque le taux de connexion n’y est que de 5,5%. Sur les raisons de cette faible connexion, la population ne relève pas d’obstacles majeurs car le coût du service ne constitue une préoccupation que pour une personne sur dix (10,9%). La seule limite évoquée a trait à la sécurité des enfants (40,6%).

Par ailleurs, l’enquête révèle que parmi les autres équipements, le poste de télévision est le plus répandu dans les ménages après la radio. Peu courants, le lecteur DVD de salon et la parabole sont même rares en ville. Ces appareils inégalement répartis entre les catégories sociales, suivent la même tendance que la distribution du téléphone et de la connexion Internet. On les trouve en plus grande concentration dans les ménages des riches, des cadres et des personnes les plus instruites.

Fatou Sy

(Source : Nettali, 2 avril 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)