twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

En grève contre le système de paramétrage zoning : Les revendeurs de Seddo donnent un ultimatum de 48h à Sonatel

mercredi 13 mai 2015

L’Association des revendeurs (de crédits de recharge Seddo) d’orange demi gros, en grève depuis la semaine dernière, était en conférence de presse, hier, lundi 11 mai au Centre de Bopp de Dakar, pour fustiger le système de paramétrage zoning mis en place par la Sonatel. De l’avis de leur porte parole, Baye Cissé, ils donnent 48h à la Sonatel pour activer leurs puces.

En grève depuis la semaine dernière, l’Association des revendeurs (de crédits de recharge Seddo) d’orange demi gros, regroupant 2500 membres, compte poursuivre son mouvement d’humeur pour fustiger le système de paramétrage, intitulé « zoning » (c’est-à-dire par zone) mis en place par cet opérateur de téléphonie. Avec ce système, le Sénégal est divisé en cinq zones, à savoir la zone nord, la zone centre, celle sud, plus Dakar qui est subdivisée en deux zones dont la première va de Dakar Plateau au Pont Sénégal 92. La seconde s’étend du Pont Sénégal 92 à Diamniadio.

La colère des revendeurs de Seddo est due au fait que ce système contraint chaque revendeur à ne vendre que dans une zone bien définie. Fustigeant ce système de paramétrage qu’il juge anormal, l’Association des vendeurs de Seddo compte poursuivre son mot d’ordre de grève tant que les puces de ses membres ne seront pas activées par la Sonatel. Ainsi pour obtenir gain de cause, les revendeurs de Seddo ont fixé un ultimatum de 48 h à la Sonatel, délai que l’opérateur de téléphonie juge court pour régler le problème.

Selon Baye Cissé, la Sonatel a expliqué que « le système de paramétrage zoning vise à réguler les prix car les grossistes ont fait part de la baisse de leur chiffre d’affaires » avec l’ancien système. Comme solution, les revendeurs de crédit proposent à la Sonatel que : « celui qui veut vendre puisse vendre ses produits à l’endroit qu’il souhaite. Et celui qui veut acheter aussi la même chose. Nous ne voulons pas qu’on nous limite dans une zone ». Et de souligner la suspension de la grève ne dépend que de la Sonatel tout en déplorant la non implication de certains autres grossistes.

Aminata Casset

(Source : Sud Quotidien, 13 mai 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)