twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

En bande organisée, ils ponctionnaient frauduleusement de l’argent sur le compte de clients Orange Money : Comment des agents véreux de PCCI sont tombés

jeudi 21 août 2014

C’est connu, Orange Money est une alléchante offre de la Sonatel. Une trouvaille qui permet aux clients de s’acquitter de leur facture d’eau, d’électricité, de téléphone, ou transférer de l’argent. Qui plus est, Orange Money permet aussi de recharger des cartes de crédit. En somme, c’est un portefeuille ambulant...

Quid du modus operandi ?

Depuis plusieurs mois, la société de téléphonie Orange reçoit des plaintes et complaintes de ses usagers pour des malversations dans leurs comptes. C’est ainsi que la Sonatel (maison mère) mit à contribution son service technique aux fins de déceler les failles, non sans procéder à des remboursements de sommes d’argent volés sur des comptes Orang Money. De fil en aiguille, 5 individus, qui se trouvent être des employés de la société PCCI -assurant une partie du service de la Sonatel- ont été identifié comme les auteurs de ces irrégularités. C’est ainsi qu’une plainte a été déposée au niveau de la Section Recherches de la gendarmerie nationale, qui ne tardera pas à cueillir Aminata Dia -et son mari Jean Kalaya Loua-, Mariétou Ba, Ahmadou Bamba Mbacké et Salimata Ndiaye, tous agents de PCCI.

il ressort de l’enquête rondement menée par les pandores de la SR qu’ils reçoivent des appels de clients Orange pour des réclamations, profitaient de leur statut leur permettant d’accéder dans les comptes- clients pour y procéder à des ponctions frauduleuses en réinstallant les codes secrets. Pour exécuter leur forfait, ils empruntent le téléphone mobile d’une tierce personne où ils insèrent une puce et le tour est joué.

En somme de par leur pratique frauduleuse, ils réinstallent le mot de passe des comptes Orange Money. Après cette réinstallation, ils modifient l’identité du détenteur, c’est ainsi qu’ils vident complètement le compte avant même que le vrai titulaire ne s’en rende compte. Au terme du délai de leur garde à vue, ils ont bénéficié d’un retour de parquet, et feront face au juge à nouveau, ce jeudi. Pendant ce temps, l’enquête se poursuit !

(Source : Dakar Actu, 21 aout 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)