twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

En RDC, un carnet médical numérique pour corriger les erreurs médicales

jeudi 11 mars 2021

« Health Malamu » est un carnet médical numérique constitué des codes portatifs sous forme de bracelet. Ce dispositif créé par le jeune étudiant Guylain Badesi vise à prévenir les erreurs médicales et sauver des patients.

Depuis plusieurs décennies, en République Démocratique du Congo, des patients meurent suite aux erreurs médicales. Pour mettre fin à ce problème de santé publique, le jeune Guylain Badesi a créé, le carnet médical numérique « Heath Malamu », un dispositif permettant à ses utilisateurs de le connecter à leurs Smartphones, grâce à son application mobile disponible sur les plateformes de téléchargement en ligne.

Un coup de pouce aux médecins

Ce carnet médical numérique capable « de stocker toutes les informations du patient. Afin de permettre au médecin d’avoir l’idée claire sur la situation sanitaire du malade », est une innovation dans le domaine de la santé dans en République Démocratique du Congo.

Pour Guylain Badesi, c’est la mort de son père suite aux erreurs médicales qui a déclenché son imagination de concevoir ce dispositif. « Mon père était allergique à certains médicaments. Le médecin ne le sachant pas, lui a administrés et quelques heures plus tard, il est mort. Nous avons perdu des êtres chers suite aux erreurs médicales », déplore le jeune étudiant en Programmation à l’Institut supérieur de Goma (ISIG, dans l’Est de la RDC.

Après quelques essais, en 2020 le jeune Badesi et son équipe parviennent à mettre en place « Health Malamu, avec objectif de « Révolutionner le secteur de la santé en République Démocratique du Congo par la structuration et la protection des données des patients ». Ce dispositif dont le nom s’appuie sur l’anglais « Health et le lingala « malamu », signifiant en français, « bonne santé », s’appuie sur le numérique pour relever les défis du système sanitaire congolais fragilisé par les épidémies en répétition.

D’après Guylain Badesi, son équipe est actuellement dans « la phase de déploiement, ciblant uniquement les hôpitaux dans la province du Nord-Kivu, dans l’Est du pays ». Dans la foulée, contre toute attente, ce dispositif fait bonne presse dans ce pays où l’accès aux soins de santé pose un problème : « Les Congolais aiment notre application, car ils suivent leur santé au quotidien, et elle facilite la collaboration entre les médecins de différents hôpitaux que fréquentent le patient », a-t-il dit au micro de Cio Mag.

Manque de moyens

A l’instar de plusieurs jeunes entrepreneurs, Guylain Badesi fait face aux problèmes financiers. Avec l’ambition de faire de Health Malamu, le « leader congolais dans la structuration des données de santé numérique », ce jeune étudiant reçoit plusieurs demandes mais n’arrive pas « à satisfaire ses clients suite aux problèmes financiers », a-t-il conclu.

Enock Bulonza

(Source : CIO Mag, 11 mars 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)