twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

En Afrique, le taux de pénétration d’Internet de 15% en zone rurale nuit au potentiel des agricultrices (UIT)

mercredi 19 octobre 2022

Alors que la faim a progressé dans le monde en 2021 selon les Nations unies, il devient urgent de revoir les systèmes de production. L’Internet et le numérique deviennent des atouts avec lesquels composer pour tenir l’engagement mondial de mettre fin à l’insécurité alimentaire d’ici 2030.

Les zones rurales d’Afrique demeurent jusqu’à présent mal préparées à la transformation numérique, alors qu’elles abritent un fort potentiel de développement. Le taux de pénétration n’y est encore que de 15%, indique l’Union internationale des télécommunications (UIT) dans son rapport « Global Connectivity Report 2022 ». Soit 3,5 fois moins. Selon l’agence spécialisée des Nations unies, cette situation représente une entrave au développement du continent, particulièrement dans un secteur stratégique comme l’agriculture.

Lors de la célébration de la journée mondiale de la femme rurale, samedi 15 octobre, Doreen Bogdan-Martin, la nouvelle secrétaire générale de l’UIT, a expliqué que la connectivité Internet a le pouvoir de transformer le travail des femmes rurales d’Afrique qui produisent « 70% de la nourriture » du continent. Pour elle, accroître leur accès aux technologies est une tâche vitale pour l’UIT.

En leur permettant entre autres de surveiller les cultures, d’accéder aux informations sur le climat ou encore sur le besoin en eau, les techniques de cultures, les saisons de culture de certaines plantes, la connectivité peut leur permettre de sortir des méthodes agricoles traditionnelles et de s’adapter au monde qui change pour améliorer la qualité et la quantité de leurs productions.

« En Afrique, seuls 34% de femmes en moyenne utilise actuellement Internet comparé à 45% pour les hommes. Cet écart est plus important dans les pays les moins développés où moins d’un tiers des femmes ont accès à Internet. Les femmes rurales font face à plus d’obstacles parce que les données de l’UIT montrent que seul 15% de la population rurale africaine est actuellement connectée contre 50% de la population urbaine », a affirmé Doreen Bogdan-Martin.

Dans son rapport « Status of digital agriculture in 47 sub-Saharan African countries », le Fond alimentaire mondial (FAO) estime que l’Afrique subsaharienne subsaharienne « avec la plus grande surface de terres arables non cultivées du monde, une population jeune d’environ 60% et de vastes ressources naturelles est dans une position unique pour doubler, voire tripler sa productivité agricole actuelle ». Pour lui, une telle augmentation de la productivité agricole portée par l’Internet et le numérique permettrait à plus de 400 millions de personnes, qui vivent avec 1,9 $ ou moins par jour, de sortir de l’extrême pauvreté et améliorerait les moyens de subsistance d’environ 250 millions de petits exploitants agricoles et d’éleveurs de la région.

Doreen Bogdan-Martin a révélé que l’UIT a déjà mobilisé à ce jour plus de 28 milliards $ pour développer l’accès à Internet à travers le monde, notamment en réduisant la fracture numérique dans les zones rurales pour les communautés et les groupes marginalisés, les femmes et les jeunes filles.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 19 octobre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik