twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

En Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire a le plus avancé dans l’amélioration de la connectivité mobile, selon GSMA

mardi 23 avril 2019

L’Association mondiale des opérateurs de téléphonie (GSMA) estime que la Côte d’Ivoire est le pays qui a le plus avancé dans l’amélioration de la connectivité mobile en Afrique de l’Ouest. Sur quatorze pays de la sous-région, le pays qui arrive derrière le Cap-Vert, le Ghana et le Nigeria, affiche un indice de connectivité mobile de 45,7 points, au-dessus de l’indice moyen sous-régional qui est de 36,2 points et de celui d’Afrique subsaharienne qui est de 39,0 points.

Bien que quatrième, GSMA attribue à la Côte d’Ivoire les meilleures performances parce que le pays a fait progresser son indice de connectivité mobile de 9,2 points en trois ans, de 2016 à 2018.

Cette amélioration de l’indice de connectivité mobile de la Côte d’Ivoire, GSMA considère qu’elle s’est traduite par une amélioration de l’infrastructure, de l’accessibilité et du développement du contenu dans le pays. Actuellement, seuls quatre pays d’Afrique de l’Ouest (Cap-Vert, Ghana, Nigeria et Côte d’Ivoire) enregistrent un indice moyen de connectivité mobile supérieur à la moyenne d’Afrique subsaharienne tandis qu’ils ne sont que six à être au-dessus de l’indice moyen de connectivité mobile d’Afrique de l’Ouest (le Bénin et le Sénégal s’ajoutent aux pays précédents, Ndlr).

Cette faiblesse de la sous-région dans son indice moyen de connectivité mobile, GSMA la justifie par les coûts élevés de l’extension de la couverture qui s’érige en défi de poids. Il faut également ajouter à ce défi des « réglementations contradictoires et sources de distorsions de la part des gouvernements » qui restreignent les investissements publics et privés destinés à connecter ceux qui ne le sont pas.

La Sierra Leone, le Liberia, le Togo, la Gambie, la Guinée, le Mali, le Burkina Faso et le Niger ont encore de nombreux efforts à fournir.

(Source : Agence Ecofin, 23 avril 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)