twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

En 2027, 78 % des abonnements Internet mobile d’Afrique subsaharienne seront du haut débit

mardi 5 juillet 2022

Le besoin en connectivité s’est accéléré à travers le monde dès 2020. Dans plusieurs pays, l’Internet est aujourd’hui considéré comme un service de base au même titre que l’eau potable et l’électricité. En Afrique, cette perception est porteuse de nombreux changements sur le marché télécoms.

La société technologique suédoise Ericsson indique que l’Afrique subsaharienne enregistrera 78 % d’abonnements Internet mobile haut débit au cours des cinq prochaines années. Dans son rapport de mobilité de juin 2022, elle explique que cela sera dû aux abonnements 4G qui continueront d’augmenter. Rien qu’en 2021, le nombre d’abonnements mobile dans cette technologie a crû de 26 %.

Pour Ericsson, cette forte croissance de la 4G devrait se poursuivre au cours de l’année 2022 portée par la migration des consommateurs vers les appareils adaptés. « Le trafic de données mobiles 3G continue d’augmenter, mais la majorité de la croissance du trafic devrait se faire dans la 4G », souligne l’entreprise. Mais il faut préciser que la 3G enregistrera encore la majorité des abonnements mobiles en 2027, soit 40 % contre 28 % pour la 4G. Pour ce qui est de la 5G, l’ultra haut débit, elle représentera 10 % des abonnements Internet mobile en 2027.

Dans certains marchés comme l’Afrique du Sud et le Kenya, où ont été effectuées de récentes attributions de fréquence, les fournisseurs de services ont pu étendre la couverture et la capacité des réseaux 3G/4G, ce qui a entraîné une augmentation des abonnements au haut débit mobile. Avec le changement des habitudes de consommation d’Internet induit par la crise de Covid-19, Ericsson estime que le trafic data moyen par smartphone en Afrique subsaharienne devrait atteindre 11 gigaoctets par mois d’ici 2027.

L’Afrique sera le seul marché mondial où la 2G aura encore une présence conséquente en 2027. La technologie représentera près de 20 % des abonnements mobiles contre une moyenne d’environ 7 % sur l’ensemble des autres continents.

Muriel Edjo

(Source : WeAreTechAfrica, 5 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)