twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Employabilité des jeunes : Les métiers de l’économie digitale à la rescousse

jeudi 22 mars 2018

Dans une démarche d’innovation d’universitaires et de la promotion de l’employabilité des jeunes, l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf), en partenariat avec Simplon.co, vient d’ouvrir une ‘’fabrique du numérique’’ au Sénégal. Une initiative pour la promotion de l’employabilité des jeunes de moins de 30 ans.

Le développement du numérique dans l’espace universitaire francophone reste une priorité pour l’Agence universitaire de la Francophonie. En partenariat avec la fabrique Simplon, l’Auf a inauguré hier, dans ses locaux, une ‘’fabrique du numérique’’. Ce projet soutenu par la Fondation Société générale a pour objectif de former aux nouveaux métiers de l’économie du numérique des jeunes de 18 à 30 ans en difficulté d’intégration dans le monde du travail, et les accompagner dans l’insertion professionnelle immédiate et durable. Et ce de manière gratuite.

La formation se déroule sur 7 mois sous forme de stage en entreprises. La première promotion a été célébrée le 15 mars dernier. Elle permet aux étudiants de se préparer au métier innovant de ‘’référent digital’’, véritable touche-à-tout du numérique au sein des entreprises.

‘’Nous avons une population très jeune, active, d’à peu près 7 millions de Sénégalais et sur ce nombre, il y a près de 6% qui ont une qualification professionnelle. Donc, ces courtes formations mises en place par le ministère de tutelle qui permet à ces jeunes qui ont été scolarisés d’avoir des compétences pour pouvoir intégrer le marché du travail semble être une panacée pour nous, et cela permettra de régler l’épineuse question de l’employabilité des jeunes’’, a soutenu Dame Diop représentant du ministre de la Formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat, Mamadou Talla.

Par ailleurs, ce projet est mené, selon l’Auf, dans une démarche d’innovation sociale d’acteurs universitaires et économiques. Et selon le Directeur de Simplon.co, Frédéric Bardeau, grâce à ce projet, 26 jeunes choisis de par leur motivation vont être formés gratuitement aux métiers de ‘’réfèrent numérique’’. ‘’Le niveau des Sénégalais est très bon théoriquement. Mais on ne sélectionne pas en fonction du niveau de diplôme mais uniquement à partir de la motivation et de l’envie de la passion à apprendre le numérique’’.

Toutefois, pour l’insertion de ces jeunes dans les entreprises à la fin de leur formation, le directeur régional de l’Auf, Jamaiel Ben Brahim, invite le partenaire à encourager les plateformes de dialogue entre les partenaires sociaux, économiques, les formateurs et les jeunes diplômés.

Habibatou Wagne

(Source : Enquête, 22 mars 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)