twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Emploi des jeunes : Les centres multimédia démarrent

mercredi 7 février 2018

Le Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds), en partenariat avec le ministère de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la main d’œuvre a organisé la 17ème édition du Forum du 1er emploi. La rencontre qui se tient sur deux jours a été présidée par le Premier ministre qui a annoncé la création de Centres d’initiatives pour l’emploi et l’entrepreneuriat local (Ciel) dans chaque département.

La 17ème édition du Forum du 1er emploi a démarré, hier. Cette initiative du Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds) est organisée en partenariat avec le ministère de l’Emploi, de l’Insertion professionnelle et de l’Intensification de la main d’œuvre. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne. Cette édition a servi de cadre à M. Dionne pour informer les jeunes des nombreuses initiatives du gouvernement en leur faveur. Il a annoncé la création de Centres d’initiatives pour l’emploi et l’entrepreneuriat local (Ciel) ou missions locales. Ces centres, a-t-il expliqué, seront créés dans chaque département pour contribuer à l’effort national de création d’emplois. le Premier ministre a instruit le ministère de la Jeunesse à accélérer leur mise en place. Il a indiqué que la convention nationale Etat-employeurs de troisième génération sera finalisée pour permettre l’insertion de deux mille demandeurs d’emplois.

Sur ce point, il a expliqué que le projet de formation duale (école-entreprise) évoqué par le président de la République lors de son adresse à la nation en fin d’année 2017, sera lancé d’ici à la fin du mois de février. 10 000 jeunes sont ciblés et près de 257 entreprises ont donné leur accord pour accompagner l’initiative du gouvernement. Avec cette formation duale, dit-il, ce sont près de 25.000 emplois qui seront créés. Mahammad Boun Abdallah Dionne a ajouté que l’État va démarrer la mise en place de centres multimédia offrant des formations ciblées dans les métiers du numérique mais également des plateformes de développement et de démonstration d’application. En plus de la mise à disposition de ces infrastructures, précise-t-il, l’État offrira un appui financier pour la promotion des meilleurs projets. M. Dionne affirme que le gouvernement va renforcer davantage les conditions des jeunes et des femmes.

Palam 2 pour 13,7 milliards de FCfa

Ce qui justifie, à son avis, la création, par le chef de l’État, de la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide, une structure supplémentaire qui vient, selon lui, parachever le dispositif d’accompagnement à l’initiative privée et dotée d’une enveloppe de 30 milliards de FCfa par an. « Faites vos business plan pour bénéficier de financement », a lancé le chef du gouvernement aux jeunes.

Il a également évoqué le projet de micro finance islamique d’un montant de 47 milliards de FCfa qui accordera des financements aux femmes à partir de lignes de crédits dédiées aux activités génératrices de revenus. Autre initiative du gouvernement, c’est la poursuite des efforts cette année avec la seconde phase du projet d’alphabétisation et d’apprentissage/lutte contre la pauvreté (Palam 2) d’un coût de 13,7 milliards de FCfa. Il est destiné à développer 200 micros entreprises au bénéfice de 5.000 femmes ainsi que l’encadrement de 2.000 jeunes adultes qui bénéficieront de formations qualifiantes et de crédits pour leurs activités. Il n’a pas manqué d’inviter les jeunes à s’informer sur les opportunités d’emploi qui s’offrent à eux. « Il est important que vous soyez informés. Toutes ces initiatives existent et vous sont destinées », a ajouté le chef du gouvernement. Il a informé les jeunes de l’ouverture d’une filière de formation dont l’objectif visé est de former près de cinquante topographes.

Forum du 1er emploi : expression d’un engagement citoyen

Le Premier ministre a remercié, hier, l’organisateur du Forum du premier emploi, Mbagnick Diop, président du Meds. Il affirme que cette édition, à l’instar des précédentes, traduit l’expression d’un engagement citoyen et d’un acte fort du Meds à l’endroit de la jeunesse et de toute la société sénégalaise. Il a également salué le dynamisme et l’implication citoyenne de cette organisation patronale qui en a pris l’initiative et en a fait une tradition, chaque année, dans son programme d’actions depuis près de 18 ans. Mahammad Boun Abdallah Dionne souligne que la question de l’emploi est un enjeu de taille auquel il faut faire face, « un défi à relever et un droit à assurer à la jeunesse de notre pays ». Il affirme que le défi de création d’emplois et de résorption du chômage des jeunes n’est pas seulement l’apanage du Sénégal, il transcende tous les pays du monde, développés comme pauvres.

Mbagnick Diop, président du MEDS : « Nous appuyons la politique nationale d’emploi que mène l’’Etat »

Le président du Meds a réaffirmé, hier, la volonté de son organisation d’accompagner le gouvernement dans sa politique de promotion de l’emploi des jeunes. Selon Mbagnick Diop, c’est tout le sens du thème : « Haute intensité de la main d’œuvre et emplois verts ». Il déclare que le Meds est en parfaite cohésion avec le gouvernement dans la mise en œuvre de son programme économique et social. Rappelant la décision prise par le chef de l’État de décréter 2018, année sociale, M. Diop ajoute que le Meds s’impose une responsabilité sociétale, une mission de service public avec le bien commun pour finalité. « Ce forum appuie la politique nationale d’emploi que mène l’État du Sénégal », a-t-il dit. Le président du Meds affirme que ce Forum du 1er emploi est devenu un salon de référence des jeunes compétences, un carrefour singulier voire unique où se croisent des ressources humaines de qualité, les grandes entreprises, les multinationales et les organismes impliqués dans le développement socioéconomique.

A. Kandé

(Source : Le Soleil, 7 février 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)