twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Emerginov : La Sonatel veut doper l’innovation TIC

mercredi 29 juillet 2015

Pour doper l’entreprenariat TIC, la Sonatel a organisé la deuxième édition Code camp Emerginov.

« Depuis toujours, Orange accorde une importance capitale à l’écosystème numérique. Ainsi, à travers ce Forum de Co-innovation de services Télécom/Web dénommé Code camp Emerginov, nous travaillons avec les écoles et les universités du Sénégal pour encourager l’innovation et doper leur créativité en créant des services répondant aux besoins des populations. Comme vous avez pu le constater, les projets développés sont en rapport avec la Santé, l’Agriculture… autant de secteurs qui s’inscrivent dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE). Ce qui veut dire que même les jeunes sont au cœur des efforts de développement. C’est tout le sens des projets qu’Orange accompagne ». C’est M. Omar Guèye Ndiaye, Directeur de la Stratégie et du Développement d’Orange qui expliquait ainsi les motivations du groupe pour l’organisation de cette deuxième édition.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la plateforme est bien accueilli par les développeurs. Si l’on en croit Arona, un des lauréat de la première édition, Emerginov qui est une plateforme multimédia régionale, ouverte et mutualisée, intégrant un portail vocal interactif basée sur des logiciels libres dit « open source », lui a permis de tester son projet. Car dit-il, « avec la plateforme, nous avons appris à créer, à sécuriser nos projets. Mieux, le stage de 6 à la Sonatel nous a permis de dcouvrir un autre environnement de travail. Ce fut une expérience intéressante, avec des personnes très professionnelles », a-t-il salué.

Expliquant le projet, M. Cheikh Diop, Chef du projet à la Sonatel dira que l’objectif est de créer une émulation au niveau des acteurs universitaires. « Elle est destinée à tester des micro-services Telecom/Web pour faire de la co-innovation avec l’ensemble des acteurs des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), universitaires et développeurs indépendants », a-t-il dit.

Cette deuxième regroupe des établissements privés tels que L’Institut Privé de Gestion (IPG), l‘Institut Supérieur d’Informatique(ISI), l’Université Dakar Bourguiba (UDB), en plus des universités de Dakar, Saint-Louis, Ziguinchor, Thiès, l’École Supérieure Polytechnique (ESP) et l’École Supérieure Multinationale des Télécommunications (ESMT).

Après la présentation de leur projet au jury, les candidats sont soumis à une série de questions, ceci ajouté aux votes, permettra au jury de déterminer les cinq premiers qui bénéficieront de lots composés d’ordinateurs, de tablettes, de Smartphones, de cartes crédits orange, de clés internet 3G+ et d’un stage de 6 mois rémunéré pour les deux premières équipes.

Focus sur les projets en compétition…

Sur le thème de la santé, l’Université Gaston Berger de Saint-Louis a travaillé sur une application dénommée SOS Vaccination. C’est une solution de gestion des visites prénatales et postnatales avec alerte Sms et vocal. Elle est disponible en version Android pour les infirmières. Pour sa part, l’École Supérieure Polytechnique a mis en place Afya center, une application qui permet de gérer les rendez-vous médicaux par kiosque vocal et Sms. Elle tend aussi à renseigner sur les pharmacies de garde. Toujours sur le thème de la santé, l’École Supérieure Multinationale des Télécommunications présente Diamond, une solution web et mobile qui permet de rendre plus visibles les centres de transfusion sanguine et d’inciter la population à faire des dons de sang. Sur le thème du transport, l’Institut Privé de Gestion propose une application appelée Sunu Transport qui permet de renseigner la population sur le transport urbain disponible en version web, mobile, sms et vocal. L’Université Alioune DIOP de Bambey a développé une application de gestion pour la détermination des trajets des autobus via SMS. L’Université de Thiès a mis en place une plateforme de gestion du transport en covoiturage avec interaction par via SMS. Sur le thème de l’agriculture l’Institut Supérieur d’Informatique a pour son compte proposé une plateforme d’échange permettant de faciliter la relation entre les producteurs (cultivateurs) et les acheteurs par SMS et web. Sur le thème de l’Elevage, l’application s’appelle Malla Innov. C’est une application qui permettra aux éleveurs d’informer les acheteurs et les investisseurs sur leur stock par le canal vocal ou sms avec géolocalisation. Le projet est présenté par l’Université Dakar Bourguiba.

Oumar Fédior

(Source : Réussir Business, 29 juillet 2015)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)