twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

El Malick Seck d’accord pour modérer les forums de rewmi.com

jeudi 8 novembre 2007

Le journaliste El Malick Seck a indiqué jeudi peu après sa libération par la Division des investigations criminelles (DIC) que rewmi.com est en train d’étudier la mise en place de "mesures techniques" destinées à modérer les forums de ce journal en ligne dont il est l’administrateur.

El Malick Seck a été interpellé mercredi à son domicile de Thiès et transféré à Dakar après la reprise mardi par Rewmi.com d’un article du quotidien privé sénégalais, L’Observateur, sur une acquisition récente d’une Limousine attribuée au président Abdoulaye Wade.

Des sources policières indiquent que "les contributions (des internautes au forum du site Rewmi.com sur cette affaire de Limousine)" seraient à l’origine de cette interpellation.

Selon le journaliste interrogé sur la Radio futurs médias (RFM, privée) la mise en place de ces "mesures techniques" est de nature à empêcher la parution sur les forums de propos désobligeants notamment à l’endroit du président de la République.

El Malick Seck a de ce point de vue fait part de la difficulté, en ce moment, de filtrer le courrier que le site reçoit des internautes, au vu des quelque 6000 messages quotidiens envoyés selon lui au site d’information.

Administrateur de rewmi.com, El Malick Seck a été libéré jeudi par la DIC, sur instructions des autorités. Il a auparavant reconnu des "dérapages enregistrés dans son site et présenté ses excuses aux plus hautes autorités de l’Etat", a fait savoir le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

La décision de faire libérer immédiatement le journaliste a été "prise dans un souci d’apaisement et de pacification des relations entre la presse et le pouvoir", à l’issue d’une rencontre qui a regroupé mercredi soir le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, des responsables du Collectif des éditeurs de presse et du Conseil pour le respect de l’éthique et de la déontologie (CRED), a-t-on ajouté de même source.

Mais la libération du journaliste "ne saurait préjudicier de la suite qui sera réservée à cette affaire", selon le communiqué qui souligne qu’une enquête a été ouverte pour identifier "clairement le ou les auteurs de ces dérapages inadmissibles".

(Source : APS, 9 novembre 2007)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)