twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

El Hadji Hamidou Kassé sur les fake news : ‹‹notre philosophie est aux antipodes de la fraude››

vendredi 22 février 2019

« De sources absolument sûres, l’opposition est en train de préparer une campagne massive de fake news y compris le jour des élections ». L’information est d’El Hadji Hamidou Kassé, coordinateur du pôle de communication de la présidence de la République.

Hier, jeudi, 21 février le patron de la cellule de communication de la présidence en conférence de presse a démenti une série « de fausses nouvelles » de la part de l’opposition « pour discréditer le candidat de la coalition Bby ». « Nous assistons depuis quelques jours au déchaînement de fake news destinées à tromper délibérément l’opinion », a déclaré M. Kassé. Il cite des exemples : « il y’avait eu une coupure d’eau du fait des travaux d’une entreprise privée (Ageroute, Ndlr) dans le réseau de la SDE. Et un homme politique, candidat l’élection présidentielle a trouvé le moyen de dire qu’il y a des coupures et que l’Etat du Sénégal est incapable de fournir correctement de l’eau aux Dakarois. Alors qu’il savait que c’était une panne provisoire ».

Selon le journaliste écrivain, « le fait d’en faire une fausse Information visait notamment à avoir un gain politique dans la population dakaroise ». Et El Hadji Hamidou Kassé de citer une autre fake news : « Un des candidats a déclaré devant des jeunes étudiants qu’un des fils du président construisait des immeubles à Dubaï ». Il poursuit « cet homme politique sait pertinemment que c’est totalement faux !

Le fils du président dont il en parle, n’a aucun immeuble encore moins à Dubaï », tranche-t-il sans citer Ousmane Sonko, auteur des accusations. « Ils ont également dit que le pétrole découvert dans le fleuve Sénégal appartient au Sénégal. Mais, ils ne peuvent apporter aucune preuve pour étayer ces informations », se désole-t-il. Il dément toujours le candidat de la coalition Sonko président. Et de déclarer « il allait jusqu’à dire qu’il n’a pas peur de la Mauritanie ». Ce qu’il considère comme un mépris pour le peuple mauritanien et la Mauritanie, à la limite une « déclaration de guerre ». « Dans les réseaux sociaux également, circule une fausse information selon laquelle l’Etat du Sénégal va bloquer l’internet pour que le jour des élections les réseaux sociaux ne puissent fonctionner. C’est totalement faux ! ».

M. Kassé précise que « l’Etat n’a pas besoin de brouiller quoique soit d’autant puis que cela n’empêchera pas les gens d’aller voter ». Il rappelle qu’en 2000, ce sont les médias qui ont assuré la diffusion en temps réel les résultats. « L’opposition concourt à préparer l’opinion à sa défaite, crie sur tous les toits que la majorité va proclamer des résultats truqués. Or, on sait qu’au Sénégal personne ne peut plus frauder les élections », a-t-il répondu avant de déclarer « qu’ils ont la plus grande coalition que le Sénégal n’a jamais connue ».

Pour lui Macky Sall a un bilan qui portera vers un deuxième mandat. ‹Nous avons aujourd’hui un bilan élogieux même si on n’a pas tout fait, parce que nous nous ne pouvons pas tout faire en 6 ans››, a-t-il fait savoir. « Ensuite, nous avons une présence permanente sur le terrain. Nous avons un programme le plus pertinent. Nous réunissons donc toutes les conditions pour gagner de manière transparence, la plus régulière la prochaine élection. Notre philosophie est aux antipodes de la fraude et de la triche », a fait savoir le patron de la communication de la présidence.

(Source : Sud Quotidien, 22 février 2019)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)