twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Egypte : le Sénat approuve le projet de loi portant sur la création du « Fonds Egypte numérique »

mardi 13 décembre 2022

Depuis quelques années, le gouvernement égyptien s’est engagé dans le développement de l’infrastructure numérique du pays, ainsi que l’adoption de nombreux projets nationaux qui se focalisent sur la dématérialisation de l’économie égyptienne.

Le Sénat égyptien a approuvé, le dimanche 11 décembre, lors de sa session plénière un projet de loi instituant la création du « Fonds Egypte numérique », présenté par le gouvernement.

Le rapport du Sénat indique que le projet de loi est conforme à la Vision 2030 de l’Egypte et à sa stratégie pour réaliser sa transformation numérique. Il vise entre autres à simplifier la prestation des services publics par la mise en place d’un système électronique.

Selon le même rapport, le ministère des Communications et des Technologies de l’information s’est engagé dans la « construction d’une Egypte numérique », sur la base d’une vision globale qui vise à devenir la pierre angulaire de la transformation de l’Egypte en une société numérique.

Pour y parvenir, des stratégies sont envisagées, à savoir la mise en place d’un gouvernement connecté et intégré numériquement, l’expansion de la fourniture de services automatisés, le développement des mécanismes du système de transformation numérique, la mise en œuvre de plans et initiatives pertinentes, le financement des secteurs de l’Etat pour fournir leurs services de manière optimale…

La création du fonds numérique égyptien sera donc l’un des piliers de la numérisation de tous les services de l’Etat. En juillet, le gouvernement égyptien a lancé la plateforme « Digital Egypt » qui offre 125 services gouvernementaux. Le même mois, le ministre égyptien des Finances, Mohamed Maait, a annoncé que le gouvernement avait alloué 319,1 millions de dollars dans le budget de l’exercice 2022-2023 pour les projets de transformation numérique et de cybersécurité.

La création du Fonds Egypte numérique permettra donc également d’éradiquer l’analphabétisme numérique, en incitant les citoyens à passer à la numérisation dans toutes leurs transactions, sans charges financières supplémentaires.

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 13 décembre 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik