twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Egypte : la nouvelle taxe de 5% sur les téléphones importés fait grimper les prix

mardi 7 juillet 2020

Les téléphones mobiles se font plus chers sur le marché télécoms égyptien. Plusieurs fabricants, notamment Samsung, Xiaomi ou Oppo ont réagi ainsi à la taxe de 5% imposée par le régulateur télécoms sur les téléphones importés. La taxe est officiellement entrée en vigueur le 1er juillet 2020.

Le prix des téléphones mobiles se fait de plus en plus élevé sur le marché télécoms égyptien. Selon Mohamed Al Mahdi, le fondateur et président honoraire du syndicat des communications et de la téléphonie mobile, la hausse de prix adoptée par plusieurs fabricants et revendeurs, résultant du ralentissement des activités commerciales suscité par le coronavirus, s’est accentuée avec la taxe de 5% sur les téléphones importés, imposée par l’Autorité nationale de régulation des télécommunications (NTRA) d’Egypte.

Le site web Daily News Egypt indique les distributeurs des entreprises Samsung, Oppo et Xiaomi ont déjà augmenté les prix conformément aux nouveaux frais. Chez Xiaomi par exemple, la hausse du prix par téléphone varie entre 100 et 200 livres égyptiennes (6,23 et 12,47 dollars). Cinq modèles Oppo ont également vu leurs prix augmenter de 100 à 300 livres égyptiennes (6,23 à 18,70 dollars), tandis que les prix de Samsung ont augmenté de 130 à 1 200 Livres égyptiennes (8,10 à 74,81 dollars).

Pour les fabricants locaux, cette augmentation des prix sur les mobiles importés pourrait représenter une opportunité à saisir pour positionner davantage leurs produits.

Entrée officiellement en vigueur le 1er juillet 2020, la taxe est prélevée sur la valeur de la facture douanière des importateurs de téléphones portables. L’argent est payable au régulateur télécoms.

(Source : Agence Ecofin, 7 juillet 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)