twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Egypte : la fintech Khazna lève 38 millions $ pour étendre les services financiers dans le pays

vendredi 1er avril 2022

Alors que plus de 35 millions d’Egyptiens sont sous-bancarisés et mal desservis en services financiers de base, la plateforme Khazna s’intéresse à ce marché. Elle a obtenu l’appui d’un consortium d’investisseurs pour financer sa croissance dans ce segment.

La fintech égyptienne Khazna qui propose des services bancaires de base et services financiers à des populations mal desservies, a annoncé le jeudi 31 mars, sur sa page LinkedIn, la levée de 38 millions $ en fonds propres et en dettes.

Le financement par emprunt a été fourni par la société de prêts américaine Lendable tandis que les fonds propres ont été apportés par un groupe d’investisseurs, dont Speedinvest, Nclude, Khawarizmi Ventures, Algebra Ventures, Accion Venture Lab, Disruptech, AB Accelerator by Arab Bank et CVentures.

« En trois ans d’existence, Khazna a rapidement évolué, et est déjà un leader du marché dans la promotion de l’inclusion financière pour les 35 millions de personnes sous-bancarisées en Egypte », a déclaré Monica Brand Engel, associée directrice de Quona Capital, l’investisseur ayant dirigé cette levée de fonds.

Avec les capitaux récemment mobilisés, l’entreprise cofondée par les entrepreneurs Omar Saleh, Ahmed Wagueeh, Fatimah El Shenawy totalise environ 47 millions $ de fonds obtenus, depuis sa création en avril 2019.

Khazna qui revendique 150 000 utilisateurs sur sa plateforme prévoit de lancer des produits supplémentaires, avant fin 2022. La start-up entend également porter à 1 million le nombre d’utilisateurs de ses produits.

L’Egypte abrite une population importante sous-bancarisée qui a peu ou pas accès aux services financiers formels de base, selon Khazna.

Chamberline MOKO

(Source : Agence Ecofin, 1er avril 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik