twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Egypte : Le pays pourrait s’inspirer du modèle français de numérisation de la CMU

mercredi 17 février 2021

La ministre de l’Immigration et des Affaires des Égyptiens à l’étranger, Nabila Makram, a examiné mercredi avec l’expert égyptien résidant en France, Wagdi Zahran - propriétaire d’une société spécialisée dans l’automatisation du système de santé en France - le transfert vers l’Egypte de la technologie de dématérialisation de la couverture maladie universelle CMU.

Selon un communiqué publié par le ministère de l’Immigration, Mme Makram a valorisé le succès de M. Zahran et accréditation de sa société en tant que première firme opérant dans l’automatisation du système de couverture maladie en France.

"Comme beaucoup d’Égyptiens loyaux et reconnaissants envers leur pays, M. Zahran envisage mettre toutes les expériences acquises à l’étranger au service de son pays", a précisé la ministre.

Elle a demandé à M. Zahran d’élaborer une vision intégrale sur le projet et sur sa propre expérience en France en prévision de la soumettre au ministère de la Santé et aux autorités concernées.

Pour sa part, M. Zahran a dit que le système de couverture maladie en France faisait partie des meilleurs systèmes dans le monde, notant que la numérisation de ce système en France est l’exemple le plus proche de ce que l’Égypte veut appliquer dans le secteur sanitaire.

Il a fait état de nombreux développements survenus dans l’automatisation du système sanitaire, notamment l’élaboration d’une carte pour chaque citoyen sur laquelle tous les détails sont enregistrés, notamment le dossier médical du patient de manière à permettre à l’État d’économiser temps, effort et coût, soulignant son souhait de transférer son expérience et de l’implanter en Égypte, afin qu’elle devienne l’exportatrice de cette technologie vers l’Afrique et le Moyen-Orient.

(Source : Egypt State Information Service, 17 février 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)