twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Egypte : Etisalat Misr annonce un investissement de 318 millions $ pour l’extension de son réseau en 2022

jeudi 11 novembre 2021

Depuis l’année dernière, les zones rurales sont au coeur de la demande croissante en services télécoms en Egypte. Etisalat Misr, comme ses concurrents, a décidé d’y accorder davantage d’engagements. La société est en quête de nouvelles sources de revenus.

Hazem Metwally, président-directeur général de l’opérateur de téléphonie mobile Etisalat Misr, a déclaré que la société a prévu d’investir la somme de 5 milliards de livres égyptiennes (318 millions $) l’année prochaine pour l’extension de son réseau télécoms en Egypte. Il l’a dévoilé au cours d’un entretien accordé à CNBC Arabia le mardi 9 novembre, en marge du salon Cairo ICT 2021 qui s’est tenu dans la capitale égyptienne du 7 au 10 novembre.

Durant cet échange avec l’organe de presse, le patron de la quatrième société télécoms du pays en matière de parts de marché a affirmé qu’il est également envisagé des investissements dans la 5G. Il a révélé que la société a hâte d’introduire cette technologie dans le pays, dès que possible. Etisalat Misr a déjà testé avec succès cette technologie mobile avec l’appui d’Ericsson lors du Cairo ICT 2019.

Le nouvel investissement qu’annonce Etisalat Misr dans son réseau télécoms en 2022 rentre dans la ligne de celui engagé en 2021. En 2020, c’est 4,5 milliards de livres égyptiennes qui avaient été injectés dans l’entreprise pour le développement de l’infrastructure télécoms et des services. La société télécoms maintient son investissement sensiblement au même niveau dans le pays au regard de la demande en connectivité à haut débit qui a explosé depuis 2020 avec la Covid-19.

Actuellement, tous les opérateurs télécoms présents sur le marché égyptien – Telecom Egypt, Vodafone Egypt, Orange Egypt, Etisalat Misr – font de l’extension de leur réseau une priorité. Ils visent surtout les zones rurales qui ont longtemps été mal couvertes ou pas du tout, et auxquelles l’Autorité nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) a décidé d’accorder plus d’attention pour permettre à tous de tirer avantage de la transformation numérique que le gouvernement a décidé d’accélérer.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 11 novembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)