twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Education au numérique : 200 lycéennes de Dakar sensibilisées sur la sécurité en ligne

jeudi 25 avril 2019

Les filles sont les plus exposées aux dérives et menaces sur Internet. Pour lutter contre cela, le chapitre sénégalais d’Internet Society (Isoc-Sénégal, accompagné de partenaires, a outillé 200 lycéennes dakaroises dans des domaines de la cybersécurité.

Cette session de formation s’inscrit dans le cadre d’un programme mondial lancé par Isoc. Selon la présidente du chapitre sénégalais, « Internet Society-Monde a décidé d’organiser un marathon de trois jours, du 24 au 26 de ce mois, au niveau mondial de formation de jeunes filles leaders sur la sécurité en ligne pour célébrer la Journée internationale des jeunes filles pour les TIC. » Le but étant, à en croire Mme Maïmouna Diop de « leur apprendre à adopter des comportements responsables sur Internet, mais surtout comprendre ce qu’est la cybersécurité, les empreintes numériques, à cultiver et sauvegarder une bonne réputation électronique, etc. »

Pour les participantes, l’intérêt de cette session est grand. Mariama Coundoul est élève en classe de Terminale et membre du club Jiggen Ci TIC du lycée Blaise Diagne. Cette jeune fille qui s’intéresse aux TIC apprend vite. « Nous avons été sensibilisées sur les répercussions néfastes, l’effet boomrang, que nos publications sur Internet peuvent avoir, notamment sur les réseaux sociaux. Nous avons également reçu des conseils et des astuces qui renforcent notre sécurité numérique, et comment construire une réputation électronique, notamment à éviter de consulter des sites inutiles à notre éducation. »

Pour M. Ali Drissa Badiel, représentant de zone de l’Union internationale des télécommunications pour l’Afrique de l’Ouest, co-organisatrice de l’événement, ce genre de formation constitue « une bonne chose, d’autant plus que la plupart des filles et jeunes filles n’est pas consciente des dangers sur l’Internet –l’aspect sécuritaire, la protection des données à caractère personnelles, etc. »

Seulement, ajoute-t-il, « la sensibilisation doit également se faire à la maison et à l’école. Les parents et les enseignants ont donc un grand rôle à jouer dans l’éducation au numérique de leurs enfants. »

Pour une plus grande sensibilisation, « Isoc-Sénégal a prévu d’organiser des sessions de formation dans les régions », informe M. Badiel.

Amadou Ba

(Source : Innovafrica, 25 avril 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)