twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Education : Programme de connexion à internet de toutes les écoles africaines, Kagamé est-il le bon choix ?

dimanche 5 juillet 2020

Le 5 juin dernier l’Union International de Télécommunications (UIT) annonçait que Paul Kagamé serait le fer de lance de son programme GIGA en Afrique. De quoi s’agit-il et pourquoi le Président rwandais ?

GIGA est « une initiative lancée par l’UNICEF et l’UIT en septembre 2019 pour connecter chaque école à Internet et chaque jeune à l’information, aux opportunités et aux choix ». La pandémie liée au nouveau coronavirus s’est aussi inscrite à l’agenda de GIGA puisqu’elle « soutient la réponse immédiate à COVID19, ainsi que la manière dont la connectivité peut créer des infrastructures l’espoir et des opportunités dans le « temps après COVID ». »

Doreen Bogdan-Martin, Directrice du Bureau de développement des télécommunications de l’UIT, a déclaré que le choix du Rwanda « était juste et approprié compte tenu de ses antécédents dans la mise en œuvre de politiques basées sur les TIC et de l’accès qui ont façonné l’ère numérique. » selon la presse locale qui a couvert l’annonce officielle de la désignation du pays.

Plusieurs observateurs saluent cette décision. Sur les réseaux sociaux, on peut lire en commentaire d’un tweet sur cette actualité que le « Président Kagamé a été le fer de lance de la révolution informatique dans les écoles en Afrique depuis 2008, avec la mise en œuvre de l’initiative One Laptop Per Child (OLPC) dans les écoles du Rwanda. Nous nous joignons à vous pour saluer son engagement à diriger l’initiative de connectivité des écoles Giga en Afrique. » En plus de cela ces dernières années Kagamé a multiplié les initiatives en faveur des TIC en Afrique par rapport à ses pairs. C’est lui qui défend l’initiative Smart Africa basée justement à Kigali.

Il est le VRP du premier smartphone africain fabriqué en Afrique, les désormais célèbres Maraphones. Par ailleurs, la plupart des services publics ont été entièrement digitalisés avec à la clé, l’application irembo 2.0, entièrement développée en local. Le Président Kagamé a également engagé tout son pays dans le programme Connect Rwanda qui consiste à doter chaque famille défavorisée de son pays à jouir d’un smartphone et d’une connexion à internet afin de bénéficier de la digitalisation des services.

Il reste certainement des choses à faire et tout le Rwanda n’est pas une zone blanche en matière d’accès aux nouvelles technologies. Aussi, d’autres voix s’élèvent pour pointer du doigt les manquements à la politique de Kagamé dans son pays. Il le voit comme un bon communicant qui cache en réalité un taux de pénétration très approximatif des TIC dans son pays.

(Source : ICT4Africa, 5 juillet 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)