twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Economie numérique : Le Sénégal s’ouvre aux commerces électroniques

jeudi 10 avril 2008

Le commerce électronique est considéré comme le seul moyen pour le Sénégal de gagner une place dans la compétitivité commerciale mondiale.

La problématique du renforcement des capacités des économies africaines dans l’économie internationale sous-tend, de la part de ces dernières, une appropriation et une maîtrise de certains outils. C’est ce qui conduit le Sénégal à développer le commerce électronique dans tous les secteurs économiques du pays. L’annonce a été faite hier, par le ministre de l’Aménagement du territoire, du Commerce et de la Coopération décentralisée, Abdourahim Agne, lors de la cérémonie de lancement du projet de mise en place de la plate-forme de commerce électronique, qui s’est déroulée à la chambre de commerce de Dakar. Le projet compte s’appuyer, selon son initiatrice Aïcha Agne Pouye, sur des procédés ayant recours aux nouvelles technologies. D’après elle, depuis le boom des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, le commerce électronique a connu un essor considérable à tel point qu’il est devenu une pièce maîtresse dans la globalisation et l’interaction des échanges économiques à travers le monde, créneau majeur du concept de la mondialisation.

Désormais, avec ce nouveau projet, les entreprises et les sociétés sénégalaises vont s’insérer dans cette logique de cyber marché numérique qui rend la circulation des capitaux et la mobilité des fonds très aisée et sécurisée. Pour le chef de la délégation de la commission européenne en République du Sénégal, ce concept va permettre aux Sénégalais de rejoindre le petit village planétaire, où chacun est libre d’acheter et de vendre des produits, biens et services, sans aucune restriction territoriale ou continentale, douanière ou autres, ‘en associant l’instantanéité des échanges ainsi que la garantie des transactions, car les grandes places boursières ne se sont pas créées par la volonté des Etats, mais plutôt par l’importances des échanges qui ont poussé les acteurs à se coaliser et à former un tout économique pour le développement de leur activités’, explique-t-il. Aussi, ‘une telle expérience rendrait l’Afrique plus apte à juguler de manière significative les aléas de la mondialisation, dictés par une concurrence que se livrent les grandes multinationales’.

Pour, Abdourahim Agne, le commerce électronique constitue pour les économies africaines une réelle opportunité pour qu’elles puissent non seulement bénéficier d’une mobilité des ressources beaucoup plus efficace à l’intérieur du continent en termes d’échanges avec d’autres pays, mais aussi d’une dynamisation de leur compétitivité, de par l’interaction qui se crée au contact avec le reste du monde qui crée un environnement économique empreint de perfection, de fiabilité et de sérieux dans la prestation des services.

Paule Kadja Traoré

(Source : Wal Fadjri, 10 avril 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)