twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Economie numerique : Actualisation et opérationnalisation de la Strategie-Sénégal 2025

mardi 28 janvier 2020

« Nous devons songer à créer un groupe de partenaires du Numérique », affirme le ministre Ndèye Tické Ndiaye Diop Le ministre de l’économie numérique et des télécommunications, Ndèye Tické Ndiaye Diop a présidé la cérémonie d’ouverture des ateliers sur la Stratégie SN2025. « Nous avons fait le bilan du plan à l’interne que nous jugeons satisfaisant. Néanmoins, il nous faut revoir le financement lié à ce plan. Parce qu’il ne faut pas oublier que c’est une stratégie qui va coûter près de 1361 milliards sur cinq ans et qui sera réparti entre le secteur privé 73 %, le secteur public (17 %) et l’Etat (10 %) », note le ministre qui dit rejoindre M. Alaoui du Pnud dans son exposé sur la création de richesse et d’emploi dans le secteur Numérique, développer le numérique dans les secteurs prioritaires et l’ambition de l’Etat du Sénégal dans son programme ’ »Ligueyeul Euleuk ».

Selon Mme Ndèye Tické Ndiaye Diop, c’est avec le Numérique que nous allons révolutionner pour faire notre émergence. « Il faut que le Sénégal fasse partie des premiers pays à avoir développé le Numérique. Le leadership que nous retrouvons au Sénégal et son capital humain seront notre source pour faire du Numérique notre socle pour atteindre l’émergence. Tel est l’ambition du chef de l’Etat Macky Sall, et cela doit être l’ambition de tous », a-t-elle dit. Sur la création du Groupe de partenaires du Numérique, elle dira que ce groupe devra voir jour incessamment à l’image des grandes puissances. « Le Sénégal ne doit pas rester derrière mais doit se positionner devant car nous sommes convaincus que le numérique est l’un des leviers sûr pour notre émergence ».

Le représentant adjoint du Programme des Nations-Unies pour le développement au Sénégal (Pnud), Kébir Alaoui dira que La digitalisation est devenue un passage obligé pour tout pays désireux de réduire sa trajectoire de développement économique et social. Il a ensuite rassuré Mme le ministre quant à son accompagnement à ses côtés dans cette stratégie du Numérique SN2025, qui vise a placer le Sénégal parmi les hub de développement de l’Afrique.

(Source : Actu Thiès, 28 janvier 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)