twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Economie du futur : le Sénégal veut se positionner parmi les 7 pays leaders africains de l’innovation

jeudi 26 décembre 2019

Le Sénégal ne veut pas être en reste dans le processus de développement des TIC surtout dans le domaine de l’économie du Futur et de l’innovation. Le ministre de l’économie Numérique et des télécommunications a exprimé son souhait de voir le Sénégal se positionner parmi les 7 pays leaders africains.

Cela passera forcément par la bonne mise en place de la stratégie Sénégal Numérique 2025 qui regroupe l’ensemble des actions de l’Etat pour booster le secteur du Numérique.

C’est dans ce sens que le Sénégal s’est engagé par exemple dans une politique de promotion des startups du secteur de l’Economie numérique.

A ce titre informe le ministère, un projet de « loi portant création et promotion de la startup au Sénégal » a été initié et déjà validé en Conseil des Ministres du 06 novembre 2019. Ce projet de loi a pour objet de mettre en place un cadre incitatif pour la création et le développement des startups au Sénégal basé sur la créativité, l’innovation, l’utilisation des nouvelles technologies, la réalisation d’une forte valeur ajoutée ainsi qu’une compétitivité au niveau national et international. Il a été transmis à l’Assemblée nationale.

Dans cette optique, le Ministère a également initié un processus d’identification et de cartographie de l’ensemble des startups du numérique. Ce travail permettra de mieux réorienter et renforcer notre politique d’accompagnement et de soutien de l’éclosion des startups.

Par ailleurs, l’Etat du Sénégal et ses différents démembrements entendent faciliter l’adoption des services émergents comme l’Internet des Objets, le Big Data, l’Intelligence artificielle, les services financiers numériques/Fintechs, le commerce électronique, etc. en levant les éventuelles barrières.

Les réformes, déjà adoptées dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie « Sénégal numérique 2025 », constituent une première série d’actions qui permettront d’accroître l’accès et l’usage de la population aux services de télécommunications, et de promouvoir l’essor d’une économie numérique compétitive et inclusive.

(Source : Social Net Link, 26 décembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)