twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Échanges en Afrique de l’ouest et du centre : Un système d’information commerciale mis en place

mercredi 15 décembre 2004

Les échanges commerciaux entre la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) sont très faibles. Pourtant, tous les gouvernements de ces deux espaces ont opté pour une intégration économique.

Mais, la réalité aujourd’hui est tout autre. C’est dans cette perspective que le Centre du commerce international et l’Agence intergouvernementale de la Francophonie, en partenariat avec ces deux cadres d’intégration, ont mis en place, depuis 2002, un projet dont l’objectif est de promouvoir l’expansion des échanges commerciaux entre les quatorze pays de la région occidentale et centrale. Avec le lancement, hier à Dakar, des activités du point focal pour le Sénégal et la formation des différents acteurs dans les domaines de la gestion, du traitement et de l’exploitation de l’information commerciale, un pas important devrait être franchi. Le directeur du Commerce extérieur, Cheikh Sadibou Seck, représentant le ministre du Commerce, Mamadou Diop Decroix, qui a situé toute l’importante de ce nouvel instrument est revenu longuement sur le grand rendez-vous de 2008 pendant lequel des accords de partenariat vont se nouer. À cet effet, l’Union européenne a mis en place un « financement de développement » qui devrait profiter aux zones d’intégration de ces fonds.

Là, l’information commerciale sera d’une grande utilité en vue des négociations avec l’Union européenne. « On ne peut pas aller à de telles rencontres si on ne dispose pas d’informations », indique le directeur du Commerce extérieur, plaidant, par la même occasion, une complémentarité de la production des pays de la région pour s’adapter aux mutations qui s’opèrent dans le cadre de la mondialisation. Pour Jean Marck Dioulo, directeur de l’Apexi et représentant le point focal sous-régional, le projet qui est en train d’être lancé est ambitieux, car il renforce la qualité et la quantité des échanges entre l’Uemoa et la Cemac. Toutefois, ce qui retient le plus l’attention de M. Dioulo, c’est le bilan des échanges entre ces deux espaces qui reste insignifiant malgré le dispositif mis en place. Selon lui, il est aujourd’hui plus facile de commercer avec les pays du nord qu’avec ceux de la sous-région. Cette tendance, comme le souhaitent les acteurs africains, devrait être rapidement renversée en vue de permettre au continent de présenter un visage beaucoup plus vivant. Pour l’information commerciale de ce projet, il est question d’implanter un réseau doté d’un portail sur le Web.

La conception du portail doit ainsi intégrer le développement d’outils pour une diffusion dynamique et interactive de l’information, intégrant les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il constitue l’élément majeur qui permettra au projet d’atteindre son objectif et répondre ainsi aux besoins de ses bénéficiaires cibles.

IBRAHIMA NDIAYE

(Source : Le Soleil, 15 décembre 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)