twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

E-gouvernement : 25 milliards de la Chine pour le centre de ressource de l’Adie

lundi 13 juillet 2009

En procédant à l’inauguration du centre de ressources de l’agence de l’informatique de l’Etat (Adie), le ministre des télécommunications, des Tics et des transports terrestres et ferroviaires Abdourahim Agne a encore une fois magnifié ce bel exemple de coopération avec la Chine.

Ce nouveau centre est un véritable hub technologique en termes de sécurité et de protection et une phase très importante dans l’exécution de l’E-gouvernement. Il fait parti d’un ensemble de réalisations fruit de la coopération avec la République Populaire de Chine dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Lors de la traditionnelle visite, sous la houlette du directeur de l’Adie Mohamed Tidiane Seck, le ministre a pu découvrir toutes les machines et autres serveurs destinés à emmagasiner des données avec des systèmes de sécurités de dernières générations. Ce centre permettra aussi de passer de l’intranet gouvernement limité à Dakar et aux cabinets ministériels à l’intranet administratif couvrant toute l’étendue du territoire national. Mais également l’interconnexion des universités pour les études à distances et le partage des applications dans le domaine de la télémédecine pour les hôpitaux. Cet outil composante d’un appui financier de l’Etat chinois à hauteur de 25 milliards de FCFA, vient encore une fois témoigner de la vitalité des relations entre les deux pays, a réaffirmé le ministre Abdourahim Agne. Mais le plus important est la gestion pérenne de ces équipements Hi Tec. C’est pourquoi, « nous souhaitons bénéficier de l’expertise et de l’accompagnement de la coopération chinoise pour assurer un transfert de technologie » a-t-il lancé. Pour sa part les autorités diplomatiques chinoises par la voix de leur chargé d’affaire Mme Guo Wei se sont dit heureux d’apporter leur expertise sur « un projet qui permettra à l’Etat de faire des économies dans le domaine de l’internet et de la téléphonie ».

Amadou Maguette Ndaw

(Source : Le Soleil, 13 juillet 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)