twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

E-commerce : DHL étend sa plateforme à 9 nouveaux marchés en Afrique

vendredi 7 juin 2019

DHL a annoncé l’extension de sa plateforme de commerce en ligne à de nouveaux marchés africains. Entre autres pays concernés, le Cameroun, la République Démocratique du Congo et la Côte d’Ivoire. Le groupe a motivé cette décision par le succès déjà enregistré sur le Continent.

DHL poursuit ses ambitions en Afrique. Le géant allemand a annoncé ce jeudi le déploiement de sa plateforme d’e-commerce DHL Africa eShop dans 9 nouveaux pays du continent. Le groupe a expliqué dans un communiqué transmis à la presse que cette extension est motivée par le succès rencontré avec les marchés africains déjà conquis à savoir l’Afrique du Sud, le Nigéria, le Kenya, l’île Maurice, le Ghana, le Sénégal, le Rwanda, le Malawi, le Botswana, la Sierra Leone et l’Ouganda en avril dernier seulement. « Sur la base de cette croissance rapide et du retour d’information positif que nous avons reçu du marché, DHL Express a décidé de passer au plus vite à la phase suivante de son déploiement », a déclaré Hennie Heymans, PDG de DHL Express pour l’Afrique subsaharienne qui s’est réjoui de cette évolution. « La plateforme est désormais opérationnelle pour les consommateurs résidant au Cameroun, en République Démocratique du Congo, en Côte d’Ivoire, au Gabon, en Gambie, à Madagascar, au Mozambique, en Tanzanie et en Zambie », a ajouté le responsable.

Le DHL Africa eShop, une application digitale développée en partenariat avec Link Commerce - une division de Mall for Africa, est une plateforme qui permet aux consommateurs africains de pouvoir effectuer des achats directement auprès de plus de 200 détaillants basés aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, et de faire livrer leurs achats à leur domicile par DHL Express, a rappelé la société allemande dans son communiqué.

Contexte favorable

Le succès rencontré par le DHL Africa eShop sur les 11 premiers marchés n’est pas la seule corde à l’arc du géant allemand. Ce dernier compte également sur un contexte socio-économique grandement favorable sur le continent africain. Pour Hennie Heymans, le constat est que la demande de services de détail de calibre mondial est en hausse en Afrique.

« Comme l’indique un rapport du McKinsey Global Institute, l’Afrique possède un marché de consommation de classe moyenne à forte croissance, qui adopte l’Internet à un rythme effarant. On prévoit que d’ici 2025, la pénétration du marché de l’Internet atteigne approximativement 50% pour le continent africain, avec environ 360 millions de smartphones en circulation », a-t-il relevé ajoutant que l’application fournit la solution idéale qui permet aux consommateurs africains d’accéder aux marques mondiales.

(Source : La Tribune Afrique, 7 juin 2019)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)