twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

E-Solde : la Direction de la Solde lance la digitalisation de ses services

jeudi 12 septembre 2019

Le ministère sénégalais des Finances et du budget a lancé ce 12 septembre 2019 e-solde, la plateforme en ligne qui dématérialise les services de la Direction de la Solde.

La dématérialisation des procédures administratives est en marche au Sénégal. En lancement ce matin, à Dakar, la plateforme e-Solde, la direction générale de la Solde entre en plein dans la transformation digitale de l’administration, précisément. Selon Charles Emile Abdou Ciss, directeur général de la Solde, « e-Solde constitue un tournant dans le chantier de modernisation des services publics notamment de la direction de la Solde, en permettant aux agents de l’Etat de consulter leurs salaires et soldes, lancer une requête ou encore faire des réclamations sans avoir besoin de se déplacer jusqu’à Dakar. »

L’application développée par des ingénieurs sénégalais est une réponse aux défis de la digitalisation, qui constitue un vecteur de développement de l’administration.

Adaptée aux différents supports numériques, e-Solde permet d’accélérer le processus de digitalisation des services de la Solde avec une facilité d’accès à l’information et aux services salariaux. Mieux, indique les autorités du ministère des Finances et du budget, « l’accès aux bulletins de salaire en ligne au profit des agents de l’Etat permettra, ainsi de lever les nombreuses contraintes liées à leur délivrance par les banques notamment pour les agents de l’Etat qui sont en service au niveau déconcentré et ceux qui sont dans les postes diplomatiques. »

« e-Solde permet de réconcilier l’administration et l’usager »

Pour Amadou Mactar Cissé, DG de la Fonction publique, « e-Solde vise à améliorer la qualité su service public, rationnaliser les effectifs et les structures de l’AD. »

La dimension sécuritaire constitue une composante prise au sérieux par les concepteurs de la plateforme, avec un quitus délivré par l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie). Un feedback est attendu des utilisateurs d’e-Solde pour mieux répondre à leurs attentes. Car, en dernière instance, « e-Solde permet de réconcilier l’administration et l’usager », a indiqué Charles Emile Abdou Ciss, directeur général de la Solde. e-Solde est lancée en réponse à l’appel du président Macky Sall de lancer la numérisation intégrale de l’administration sénégalaise

Hawa Thiam

(Source : InnovAfrica, 12 septembre 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)