twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Du matériel informatique pour faciliter la collecte des taxes municipales

mardi 14 septembre 2021

La Direction générale de la comptabilité et du trésor public a réceptionné, mardi, du matériel informatique destiné aux collectivités territoriales dans le cadre d’un programme de collecte des taxes municipales dénommé "Yelen Tax ou Y-Tax".

La mobilisation des ressources fiscales constitue un réel problème au sein des Collectivités territoriales (CT) en Afrique et particulièrement au Sénégal, indique un communiqué dont l’APS a eu connaissance.

Le document précise que c’est dans ce cadre que le programme USAID-GoLD, à travers Enda Ecopop, appuie les Collectivités Territoriales des régions de Kédougou, Kolda, Sédhiou et Tambacounda.

Les buts visés sont l’amélioration de la capacité des Collectivités locales à répondre aux demandes des citoyens, la mobilisation et gestion des ressources publiques locales, la participation de la communauté dans la qualité des fournitures de services (santé, éducation, EAH, agriculture).

"Y-Tax a pour objectif d’améliorer la capacité de mobilisation des ressources locales, simplifier la gestion des valeurs inactives, sécuriser les opérations de collecte, lutter contre les risques de fraude et d’évasion fiscales et renforcer la transparence", a dit Bachir Kanouté, Coordinateur exécutif d’Enda Ecopop.

Il intervenait lors de la cérémonie de remise symbolique de matériel Y-Tax à la Direction générale de la comptabilité et du trésor public.

Ce matériel informatique est composé d’ordinateurs portables et fixes, de 1 200 rouleaux de papier, d’une machine avec imprimante mobile remise au collecteur, une sacoche pour conserver le matériel et des chargeurs solaires.

Selon lui, "Kanouté Yelen Tax" qui signifie "sourire ou lumière" en langue malinké est un dispositif à travers lequel toutes les informations essentielles, à savoir l’heure, la date, le lieu, le montant et la nature de la taxe, sont transmises au maire.

Les communes de Koumpentoum (Tambacounda), Bagadadji (Kolda), Kédougou et Tanaff (Kolda) ont déjà bénéficié de la phase test de Y-Tax.

Pour le maire de la commune de Koumpentoum, dans la région de Tambacounda, "le système est solide et très bon".

"Cet outil va aider les collectivités locales à se développer. Avec ce matériel, les ressources seront sécurisées avec efficacité et rapidité", a dit le député maire de Koumpentoum.

Pour sa part, le représentant du Directeur général de la comptabilité et du trésor public, Cheikh Ndiaye, a indiqué que le programme doit être déployé dans d’autres collectivités territoriales après cette phase test.

"Après cette phase test, il faudra se pencher sur une vulgarisation et un déploiement intégral dans des régions pilote de cet outil qui permet d’améliorer la mobilisation des ressources fiscales, à limiter l’évasion fiscale, mais surtout d’améliorer la gestion financière", a dit Cheikh Ndiaye.

Il a proposé aux initiateurs de ce programme de l’implémenter dans des communes plus grandes, après celles dites petites et intermédiaires.

La mise en place d’un outil YTAX (Yelen Taxes), s’inscrit dans la perspective de l’utilisation des technologies innovantes de l’information et de la communication (TIC) pour améliorer la collecte des recettes fiscales par les collectivités.

Selon le communiqué, "le développement de Y-TAX et son implémentation technique dans les 4 communes-test de Koumpentoum (Tamba), Kédougou, Bagadadji (Kolda) et Tanaff (Sédhiou) révèlent des résultats satisfaisants, d’autant qu’en trois mois de collecte, les taux de recouvrement ont été multipliés par trois, voire par quatre démontrant une évolution de 218% à Tanaff, 169 % à Kédougou et 259 % à Koumpentoum".

(Source : APS, 14 septembre 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)