twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Droits des consommateurs dans le secteur des télécoms : le RECATIC sensibilise les pouvoirs publics d’Afrique de l’Ouest

jeudi 16 avril 2009

Le Réseau des consommateurs africains des technologies de l’information et de la communication (RECATIC) mène la sensibilisation des pouvoirs publics ouest-africains sur les ’’droits fondamentaux’’ des consommateurs dans le secteur des télécoms, a appris l’APS auprès dudit réseau.

Du 4 au 8 avril, une délégation du RECATIC, conduite par son président Romain Abilé Houéhou a en effet séjourné à Abuja (Nigéria) où elle s’est entretenue avec la CEDEAO sur ’’les droits fondamentaux’’ des usagers des télécoms.

Cette délégation s’est aussi entretenue sur la même question du 8 au 13 avril à Ouagadougou (Burkina Faso) avec l’UEMOA.

L’objectif de cette tournée est de ’’faire adopter, dans les législations communautaires qui encadrent les télécoms et les TIC en Afrique de l’Ouest, les droits fondamentaux des consommateurs reconnus par les Nations unies’’, a expliqué M. Houéhou dans un document publié jeudi à Dakar où il donnait une conférence de presse.

Les Nations unies consacrent depuis 1985, y compris dans le secteur des télécoms, les droits des consommateurs à ’’la satisfaction des besoins essentiels (...)’’, a rappelé Romain Abilé Hoéhou, par ailleurs président de la Ligue pour la défense du consommateur au Bénin (LDCB). Il a à cet effet cité ‘’ le choix, la garantie sur le produit, l’information, le recours, l’environnement sain etc’’.

Le RECATIC travaille aussi au ’’renforcement des capacités des associations de consommateurs, afin qu’elles puissent impulser une nouvelle dynamique au secteur des télécommunications par des actions concertées’’.

A Dakar où elle a démarré depuis mardi, la campagne qui est menée de concert avec l’Association des consommateurs sénégalais (ASCOSEN), est conduite auprès des pouvoirs publics et des organes de régulation des télécommunications.

La sensibilisation, qui se poursuit jusqu’à vendredi, s’adresse aussi aux responsables du bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest de l’Union internationale des télécommunications (UIT), dont le siège se trouve à Dakar.

Créé en octobre 2008, le RECATIC envisage de mener ce plaidoyer auprès des institutions régionales et sous-régionales du continent. L’objectif vise à ’’constituer une veille citoyenne permanente autour des services de télécommunications et des droits des consommateurs en Afrique’’.

Cette campagne est soutenue par l’ONG Open society initiative for West Africa (OSIWA).

(Source : APS, 16 avril 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)