twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Droits d’auteur : Les artistes menacent

samedi 23 mai 2009

Mme Diabé Siby, directrice du Bureau sénégalais des droits d’auteur (Bsda) et ses sociétaires (les artistes musiciens, plasticiens, comédiens...) ont cherché hier, vendredi 22 mai à l’occasion d’un point de presse tenu à Dakar, à sensibiliser les mauvais payeurs et crié au secours. Ils n’écartent pas d’ester en justice contre les mauvais payeurs.

Qui paie les droits d’auteur au Sénégal ? Avec quoi pense-t-on qu’ils vivent, ces artistes, quand on sait que tout le monde rechigne au Sénégal à s’acquitter des droits d’auteurs, tout en usant et abusant des œuvres d’autrui ? Toutes ces questions ont été soulevées hier, vendredi 22 mai à l’occasion d’un point de presse du Bureau sénégalais des droits d’auteurs (Bsda) qui attirait l’attention de l’opinion sur le sujet.

Les créateurs réclament leurs droits. Ils ont décidé de s’unir pour défendre leur gagne-pain : leurs oeuvres. Les radios ainsi que les télévisions doivent payer des droits d’auteurs. Le Bureau sénégalais des droits d’auteur (Bsda) qui se veut leur avocat, menace même de porter plainte contre les radios et les télévisions qui refusent de payer les droits d’auteurs. Le montant des redevances est estimé à des milliards de FCfa.

La Directrice du Bsda, Mme Diabé Siby a affirmé hier, vendredi 22 mai à l’occasion d’un point de presse que : « nous sommes décidées à aller jusqu’au bout. Soit on respecte les droits d’auteur ; soit c’est la catastrophe. Nous allons porter plainte contre ceux qui ne payent pas ».

Selon elle, « certaines radios préfèrent aller en justice au lieu de payer les droits d’auteur. Elles contestent, alors qu’elles devaient donner le bon exemple... » Présente à la rencontre, Ngoné Ndour a invité à la révolution des mentalités : « ce sont les artistes qui font la promotion des télévisions donc avant de faire une émission, il faut demander un cachet parce que, sans la musique, personne ne regarde la télé. Faire une cassette coûte très cher. C’est la raison pour laquelle beaucoup se contentent de singles ».

Mme Siby et ses artistes, créateurs et autres qui vivent de l’art, de prier les organismes de radiodiffusion, de télévision, les hôtels, bars, restaurants, discothèques, magasins sonorisés, stations d’essence, dibiteries, fast-food, de payer.

Tout comme les salons de couture et de coiffure, véhicules de transport public de voyageurs, compagnies de transport aérien au titre de la distraction à bord, secteur du transport maritime, promoteurs de lutte (au titre de l’animation), clinique, cabinet médical. Ils invitent tous à respecter la propriété intellectuelle, bref tous ceux qui exploitent les créations doivent s’acquitter des droits d’auteur, estiment-ils.

Toute chose que partage le doyen Samba Diabaré Samb qui trouve néanmoins que « si l’état des artistes est critique, c’est parce que le musicien d’aujourd’hui n’apprend plus à cause des mixages qu’on fait maintenant. Par exemple, je continue jusqu’ici d’apprendre le xalam.

Aujourd’hui les jeunes ne connaissent pas leur culture. La musique est très importante. Cela ne sert à rien cependant d’être célèbre avec les poches vides ».

Aïssatou Diop Ndiaye

(Source : Sud Quotidien, 23 mai 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)