twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dr Hamadoun Touré : « Le numérique offre au Mali l’opportunité de mettre fin à son enclavement »

dimanche 27 décembre 2020

En clôture de la 9eme édition des ATDA 2020, Dr. Hamadoun Touré, ministre de la Communication et de l’Economie numérique du Mali, a partagé sa vision du développement des TIC dans le pays. Tenue le 26 novembre dernier sous l’intitulé « Pourquoi et comment investir dans l’innovation au Mali ? », la séance a été l’occasion pour exposer les perspectives de développement technologique qui animent la vision portée par le ministère de tutelle.

C’est sur une note positive que le ministre malien de la Communication et de l’Economie numérique, a tenu à clôturer les travaux des ATDA 2020. Bien que la transition démocratique soit le principal enjeu du moment dans le pays, la formation gouvernementale en poste ne perd point de vue sa responsabilité vis-à-vis des questions de développement.

« Il est vrai que le gouvernement en poste dispose seulement de 18 mois avec comme principale mission la conduite pacifique du pays vers le prochain rendez-vous électoral. Toutefois, cela n’empêche pas d’intégrer les enjeux du développement dans l’agenda du ministère », martèle-t-il avant d’exposer les premières mesures entreprises par son cabinet, tout juste deux mois après sa prise de fonctions.

« Après deux mois d’analyse, notre première mesure a consisté en la création d’un conseil du numérique, qui œuvre pour la mise en synergie de l’ensemble des décideurs dans l’écosystème du digital. Et ce, que ce soit dans le secteur public ou privé. »

Et de revenir sur son ambition de créer un hub technologique dédié à l’écosystème de l’innovation : « La deuxième mesure consiste à dédier cent cinquante hectares au développement d’un cyber park, qui réunit les différents acteurs de l’écosystème d’innovation incluant, entre autres, une université technologique, des espaces d’incubation, des usines de montage, des hôtels et du foncier mis à disposition des grandes entreprises qui voudront s’y installer. »

A en croire le ministre, les challenges qui se présentent au Mali regorgent d’opportunités de développement pour le pays et ses jeunes talents. Et Dr. Hamadoun Touré de présenter les arguments qui légitiment son optimisme :

« Le numérique offre au Mali l’opportunité de mettre fin à son enclavement et jouer un rôle central dans la région. Au vu du développement que nous témoignons en termes de liaisons par la fibre optique à travers les différents pays voisins, du travail remarquable qui se fait en termes de régulation et de réglementation, et de la floraison de nos talents locaux qui démontrent un énorme potentiel d’innovation, nous ne pouvons qu’agir avec optimisme, et mettre tout en œuvre pour promouvoir un environnement technologique propice au développement de notre société, ainsi qu’au rayonnement des innovations de nos jeunes, aussi bien en Afrique qu’à l’international. »

Pour rappel, la 9e édition des ATDA s’est tenue cette année en format en ligne. L’évènement a connu la participation de conférenciers de renom représentant les différentes parties prenantes de l’innovation en Afrique. Entre autres, des ministres africains en charge de la transformation digitale, des dirigeants de start-ups, des chercheurs et des académiciens, et des responsables au sein de banques de développement.

Zakaria GALLOUCH

(Source : CIO Mag, 27 décembre 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)