twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Données personnelles et parrainages : Les citoyens numériques lancent le grand débat ce samedi

vendredi 7 septembre 2018

Les citoyens du numérique lancent le débat sur la protection des données personnelles ce samedi sur Facebook de 11 heures à 13 heures. Préoccupés par le parrainage qui exige justement de mettre à la disposition des candidats à accompagner, des informations à caractères confidentielles, ces acteurs vont se consacrer à éclairer la lenterne des Sénégalais.

Les Sénégalais sont de plus en plus suspicieux face au parrainage citoyen qui a été instituée depuis le 19 avril 2018 après un vote à l’Assemblée nationale. En effet, au-delà des informations personnelles (nom, prénom, adresse, numéro d’identification…) exigées pour valider son parrainage pour un Sénégalais, certains se sont levés pour dénoncer l’absence d’informations par rapport aux mesures prises pour protéger lesdites données.

Et les appréhensions des uns et des autres sont renforcées par les nouvelles lois entrées en vigueur en Europe et aux Etats-Unis. Car, le vieux continent et le pays de l’Oncle Sam après avoir légiféré sur ça, s’est senti obligé de rectifier le tir en proposant une nouvelle loi sur Règlement général pour la protection des données (RPGD) à laquelle sont soumises toutes les entreprises travaillant dans ce domaine depuis le 25 mai 2018.

Ainsi, si les choses sont rentrées dans ces contrées, c’est loin d’être le cas au Sénégal puis que déjà, le ce pays est novice dans ce domaine, s’y ajoutent que des suspicions renforcées d’abord par les sorties du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye par ailleurs responsable du parti présidentielle qui a affirmé être très actif pour conférer à son candidat une victoire dès le premier tour. Ensuite ce dernier a affirmé se baser sur des sondages pour clamer qu’il aura au moins 54% lors de la prochaines présidentielle, et en dernier lieu, l’opposant ne parvient toujours pas à mettre la main sur le fichier malgré ses nombreux appels du pied à l’autorité.

Pour toutes ces raisons ce débat les journalistes et/ou blogueurs, Ibrahima Lissa Faye, Mountaga Cissé, Basile Niane, Mamadou Diagne, Cheikh Fall, Cheikh Bamba Ndao vont lancer le débat avec la présidente de la Commission de protection des données personnelles (Cdp) et Cheikh Bakhoum le Directeur de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie).

(Source : Pressafrik, 7 septembre 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)