twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Données personnelles : Vers un partenariat entre la Cdp et Google Afrique francophone

samedi 24 mai 2014

Le président de la Commission nationale des données personnelles (Cdp), Dr Mouhamadou Lô, a reçu, mercredi dernier, une délégation de Google Afrique francophone. Cette rencontre a été une occasion pour les deux parties de réfléchir sur les bases d’un partenariat en vue de renforcer la protection des données personnelles au Sénégal.

La Commission nationale des données personnelles (Cdp), sous l’égide de son président, Mouhamadou Lô, a rencontré, mercredi dernier dans ses locaux, une délégation de Google Afrique francophone, conduite par Tidiane Dème, analyste et responsable de ladite structure. Cette rencontre a servi de cadre aux deux parties pour réfléchir sur les bases d’un partenariat afin de renforcer la protection des données personnelles au Sénégal. Les responsables des deux structures, informe le communiqué de la Cdp qui nous est parvenu, ont également échangé sur le droit de la protection des données personnelles et les enjeux qui y sont liés, notamment dans un cadre transnational du fait de la position de Google sur l’échiquier de l’Internet mondial.

La difficulté liée à la sécurité pour ce qui est de la technologie du « Cloud », laquelle constitue un grand défi dans le cadre de la protection des données nominatives parce que dépassant le cadre national, a aussi été abordée. Sur cette question, renseigne le document, Dr Mouhamadou Lô n’a pas manqué de souligner la difficulté de mettre en place une Convention au niveau mondial dédiée spécifiquement à la question de la protection des données personnelles.

En outre, les questions liées à la sécurité du stockage des données ont été également abordées avec la mise en place des systèmes de virtualisation. Ce faisant, à propos du droit à l’oubli sur l’Internet, M. Lô a cherché à « voir dans quelles mesures Google Afrique francophone pourrait accompagner la commission sénégalaise dans le traitement de plaintes d’individus souhaitant effacer ou faire retirer un contenu dans le célèbre moteur de recherche ». Sur ce, Tidiane Dème « a répondu que Google a mis déjà un certain nombre de moyens qui permet à tout citoyen d’enclencher une procédure permettant d’interdire la diffusion de ces contenus ».

Par ailleurs, le responsable de Google Afrique francophone « s’est engagé, dans un délai proche, à procéder à la déclaration de ses fichiers et bases de données devant la Cdp ». Et ce, pour être en conformité avec la législation sénégalaise.

Ibrahima Ba

(Source : Le Soleil, 24 mai 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)