twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Djibouti : début de la 7ème réunion du Conseil africain des régulateurs centrée sur l’harmonisation des politiques de télécommunication

jeudi 21 mars 2019

La 7ème réunion du Conseil africain des régulateurs (CAR) a débuté ses travaux mercredi à Djibouti.

Durant deux jours, les participants vont se pencher sur les modalités et les politiques d’encouragement d’une collaboration solide et opérationnelle de groupes de travail qui oeuvreront pour une harmonisation des politiques et des réglementations en matière des technologies d’informations et de la communication (TIC) en Afrique.

Les discussions porteront également sur les voies et moyens de faire progresser la mise en oeuvre effective du projet de Réseau africain unique (RAU), ainsi que l’accélération de l’adoption d’une résolution portant réglementation de l’itinérance et des communications internationales au sein de l’espace Smart Africa.

Le projet Smart Africa ambitionne de stimuler la connectivité, l’innovation et la transformation en Afrique. Il encourage l’harmonisation des politiques de télécommunication.

Par ailleurs, le travail en commun pour évaluer l’impact des Over-The-Top (OTT) sur le secteur des télécommunications en Afrique, l’exploration des moyens de réduire de manière significative les tarifs d’accès à Internet sur le continent, et le soutien en collaboration avec l’Union africaine et l’UIT des pays africains pour la migration de l’analogique vers le numérique seront aussi abordés lors de cette réunion.

Dans une déclaration effectuée à cette occasion, le ministre djiboutien de la Communication chargé des postes et des télécommunications, Abdi Youssouf Sougueh, a estimé que cette rencontre revêt une grande importance pour l’espace Smart Africa car elle permettra, a-t-il dit, d’attirer l’attention sur les problèmes, les priorités et les besoins des pays représentés en matière de développement des TIC.

De son côté, le président du Conseil africain des régulateurs, Lin Mombo, a insisté sur l’importance de travailler ensemble pour la transformation numérique de l’Afrique.

Le Conseil africain des régulateurs est un nouvel organe continental à vocation consultative qui regroupe l’ensemble des autorités ou agences de régulation du secteur des télécommunications en Afrique, dont la mission est de stimuler la révolution technologique sur le continent et de créer un marché numérique unique commun en Afrique. Les réunions du CAR se tiennent trimestriellement, chaque fois dans un pays africain différent.

(Source : Agence de presse Xinhua, 21 mars 2019)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)