twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Djibouti Telecom va se connecter à un neuvième système sous-marin de fibre optique

jeudi 24 février 2022

Le gouvernement djiboutien ambitionne de concrétiser la transformation numérique du pays et d’améliorer l’accès de la population à l’Internet haut débit. A cet effet, Djibouti City multiplie les investissements à travers son opérateur historique Djibouti Telecom.

L’opérateur historique djiboutien Djibouti Telecom a annoncé en début de semaine sa participation à la construction d’un nouveau système sous-marin de fibre optique dénommé SEA-ME-WE 6 (Southeast Asia-Middle East-Western Europe 6). Le projet est mené par un consortium éponyme composé d’une douzaine d’entreprises télécoms provenant de plusieurs pays. La fourniture de l’infrastructure télécom à haut débit ainsi que son installation ont été confiées à la société SubCom. Ce projet, une fois achevé, portera à neuf le nombre de systèmes sous-marins de fibre optique auxquels Djibouti Telecom a connecté le pays durant la dernière décennie.

D’un coût total estimé à près de 500 millions de dollars, le projet porte sur un système de 19 200 km de long, constitué de 10 paires de fibres d’une capacité de 12,6 térabits chacune, soit une capacité totale de 126 térabits pour l’infrastructure télécoms. Il reliera Singapour à Marseille en France, avec des points d’atterrissage tout le long : en Malaisie ; au Bangladesh ; en Inde ; en Sri Lanka ; aux Maldives ; au Pakistan ; à Djibouti ; en Arabie saoudite ; en Egypte ; en Grèce et en Italie.

Le système comprend trois segments : un segment sous-marin de Tuas (Singapour) à Ras Ghareb (Egypte), un segment terrestre de Ras Ghareb à Port-Saïd (Egypte), et un autre segment sous-marin de Port-Saïd à Marseille. « Grâce à ce nouveau système de câble, nos partenaires seront en mesure de répondre et de dépasser les demandes de capacité dans plusieurs régions », a déclaré Yue Meng Fai, président du comité de gestion SEA-ME-WE 6 et directeur principal, ingénierie des câbles du consortium, chez Singtel. « Ce nouveau système, fiable et résilient, englobe certaines des technologies de transmission les plus avancées au monde et améliorera l’accès aux services pour tout le monde le long de cette route ».

Ces dix dernières années, Djibouti Telecom a investi plus de 250 millions de dollars dans de nouveaux câbles sous-marins et réseaux terrestres afin de faire face à la demande croissante en connectivité à haut débit. Cet investissement s’inscrit dans le cadre d’un ambitieux projet que porte le gouvernement djiboutien depuis 2014 et qui vise à fournir à toute la population un meilleur accès au très haut débit. Cette ambition a été renforcée par la Covid-19, qui a accéléré la transformation économique du pays de la Corne de l’Afrique.

En 2021, l’opérateur historique a doublé ses capacités Internet sur le câble sous-marin de fibre optique DARE1, passant à 400 gigabits par seconde. Plus récemment, la société a annoncé la construction d’une nouvelle station d’atterrissage de câbles sous-marins de fibre optique à Djibouti City quelques jours après wingu.africa qui avait annoncé un projet similaire.

SEA-ME-WE 6 est prévu pour être opérationnel au premier trimestre 2025. Sa mise en service permettra, non seulement à Djibouti Telecom de satisfaire davantage aux besoins en connectivité des populations, mais également de fournir ses services à d’autres opérateurs de la région.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 24 février 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)