twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Djibouti Telecom : l’un des derniers monopoles télécoms d’Afrique est sur le point de disparaître

mardi 13 juillet 2021

Après Les Comores et l’Ethiopie, Djibouti vient aussi d’accepter l’entrée d’un investisseur privé sur son marché télécoms. Une décision forte, porteuse de nombreux espoirs pour le développement national.

Le gouvernement djiboutien a entériné lors du Conseil des ministres du dimanche 11 juillet l’ouverture du capital de son opérateur historique Djibouti Telecom. Il a par cette décision engagée la disparition de l’un des derniers monopoles télécoms d’Afrique. En 2015, il ne restait plus que quatre monopoles télécoms en Afrique. Les Comores ont finalement ouvert le marché à Telma en 2016, l’Ethiopie a copié le même exemple le 22 mai avec Vodafone. Avec Djibouti Telecom qui ouvre bientôt son capital, l’Erythrée restera le seul monopole télécoms sur le continent.

Crée en 1999, Djibouti Telecom qui évolue sur un marché sans concurrent n’a réussi qu’a porté le taux de pénétration du mobile à 43,5% et de l’Internet à 55,7% selon les données du Digital Report 2021 de Hootsuite et We Are Social. Alors que les télécommunications sont aujourd’hui au cœur de plusieurs enjeux de développement, le gouvernement djiboutien estime qu’accroître l’expertise de l’opérateur historique en lui associant un partenaire expérimenté développera davantage le secteur. « Cette opération ambitieuse doit se traduire par des retombées positives pour les citoyens et les entreprises djiboutiennes : optimisation de l’offre et des prestations de l’opérateur, accès à des services voix et données aux meilleurs standards internationaux, entre autres », affirme le gouvernement djiboutien.

Depuis 2019, la Banque mondiale incite Djibouti à ouvrir son marché télécoms à la concurrence. Dans son rapport « Welfare effect of introducing competition in the telecom sector in Djibouti », l’institution financière internationale estime qu’une telle opération est de nature à améliorer les conditions de vie des populations et l’économie nationale. Selon la Banque Mondiale, une augmentation de 10% du taux de pénétration du haut débit fait croître le produit intérieur brut (PIB) de 1,38%. Aux Comores, l’ouverture du marché à la concurrence a permis au taux de pénétration d’Internet qui était de 10% en 2017 de grimper à 16% en 2018 puis 20% en 2020 selon Hootsuite et We Are Social.

Bien que l’option choisie par le gouvernement djiboutien soit différente de la solution préconisée par la Banque mondiale, elle introduit toutefois, au sein de l’opérateur historique, une vision différente capable d’orienter la société télécoms vers de meilleures décisions en termes d’investissements et de gouvernance. Le gouvernement souhaite faire de Djibouti Telecom l’un des acteurs majeurs de la transformation numérique du pays.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 13 juillet 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)