twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Djezzy annonce des essais de la 5G en Algérie avec les technologies de Huawei, Nokia et ZTE

vendredi 18 novembre 2022

Le gouvernement algérien a récemment annoncé qu’il allait bientôt autoriser le déploiement de la 5G dans le pays. En attendant, les opérateurs télécoms effectuent des tests pour s’assurer de la compatibilité de leurs réseaux avec la nouvelle technologie.

L’opérateur de téléphonie mobile algérien Djezzy a annoncé, la semaine dernière, avoir commencé les tests de la technologie mobile de cinquième génération (5G) en Algérie. Selon l’opérateur, cette initiative lui a permis de confirmer les capacités de son réseau à supporter le déploiement de cette nouvelle technologie.

Djezzy a déclaré avoir déjà réalisé avec succès des tests à Alger, Oran et Annaba en partenariat avec les sociétés technologiques Huawei et Nokia. L’opérateur a également fait savoir que «  d’autres essais sont prévus prochainement avec ZTE à Tlemcen dans le cadre du programme de tests tracé par l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE)  ».

Plus tôt cette année, le gouvernement algérien a annoncé qu’il allait bientôt procéder au lancement de la 5G pour améliorer la qualité de l’Internet dans le pays alors que la demande s’accélérait. Jusque-là le déploiement de l’ultra haut débit ne figurait pas parmi les priorités du gouvernement, notamment en raison de la faible couverture du réseau 4G et de la mauvaise qualité des services.

Les opérateurs mobiles, quant à eux, avaient commencé à manifester leurs intérêts plus tôt pour la 5G. Mobilis a commencé des tests de la nouvelle technologie à partir de 2018. Djezzy et Ooredoo ont plus tard annoncé des partenariats technologiques dans ce sens. D’ailleurs, les opérateurs télécoms ont demandé en 2021 aux autorités de garantir une certaine visibilité sur la question de la 5G afin de leur permettre de planifier leurs investissements.

Les tests 5G devraient notamment permettre à Djezzy de se préparer pour le déploiement commercial de la nouvelle technologie en Algérie une fois que les autorités auront donné leur accord à cet effet. Le déploiement de la 5G devrait permettre à l’opérateur public de répondre plus efficacement à la demande croissante en connectivité à haut débit et aux nouveaux modes de consommation numériques développés par les populations dans un contexte de transformation numérique accéléré.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 16 novembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik