twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Discours de Sékou Dramé, DG du Groupe Sonatel au lancement d’une expérimentation de la 5G avec Nokia à Saly, le mardi 14 décembre 2021

mardi 14 décembre 2021

Monsieur le Directeur des Télécoms représentant Monsieur le Ministre de l’Economie Numérique et des Télécommunications,

Monsieur le Maire de Saly,

Monsieur le Directeur Général de Nokia Afrique de l’Ouest et centrale

Monsieur le Directeur Général de Nokia Sénégal,

Monsieur le représentant de l’ARTP,

Honorables invités, Chers clients, partenaires de la presse, blogueurs et Gamers

Je vous souhaite la bienvenue à Saly au nom de l’ensemble des Sonateliens.

Certains m’ont demandé avec curiosité ces derniers jours pourquoi j’allais Saly ? Je leur ai répondu Saly est un merveilleux endroit pour affirmer encore une fois que l’équité territoriale est au cœur de toute la stratégie de Sonatel.

Saly, pour dire à tout le Sénégal que Sonatel investit massivement sur tous les territoires et que Sonatel a la même ambition de qualité de service pour tous les sénégalaises et sénégalais, quelle que soit leur zone de vie.

C’est pour cette raison que depuis le renouvellement de la licence en 2016, Sonatel a investi 439 milliards de Fcfa dans son réseau au Sénégal pour offrir à ses clients une expérience incomparable.

Rappelez-vous, en pleine crise Covid-19, pendant que nous assumions résolument notre rôle sociétal, nous avons en parallèle levé 100 milliards Fcfa sur le marché financier, un emprunt obligataire entièrement dévoué à la qualité de service des réseaux au Sénégal.

Rappelez-vous, lorsque la majorité des Sénégalais s’étaient confinés pour faire face à la première vague de la covid19, des Sonateliens étaient restés eux sur le terrain pour déployer ces investissements et pour maintenir en bonne condition opérationnelle nos réseaux afin d’assurer un écoulement correct des appels et des connexions.

Grâce à cette mobilisation, à celle de nos partenaires comme Nokia et à l’effort soutenu d’investissement, aujourd’hui 89% de la population nationale est couverte par la 4G, avec une qualité conforme aux standard internationaux. En d’autres termes, 9 sénégalais sur 10 sont couverts par la 4G d’Orange alors que notre cahier de charges nous en exigeait beaucoup moins.

Aujourd’hui, avec la Sonatel, plus de 270.000 ménages et entreprises peuvent se connecter à la fibre optique et ce, dans une bonne moitié du pays. Mon ambition, notre ambition est d’accélérer encore les investissements dans ce domaine et atteindre plus d’un demi-million de ménages connectés à la fibre optique d’ici 2 à 3 ans.

Il était important, chers invités que je m’attarde un peu sur ces rappels. Le rappel étant toujours pédagogique et bénéfique.

Notre ambition, pour le Sénégal et pour tous les pays où Sonatel opère, ira toujours au-delà de nos cahiers de charges. Cette croyance, cet attachement profond à la qualité de service, sont le meilleur gage que nous pouvons donner à tous les Etats qui nous font confiance en nous déléguant des missions de service public. J’en veux pour preuve la confiance que l’Etat du Bénin a placée en nous, en confiant les rênes de la SBIN à la Sonatel, avec l’espoir d’en faire la société qui impulsera la transformation numérique du Bénin.

Pourquoi Saly aujourd’hui ?

La réponse que vous attendiez tous : la 5G !

En Novembre 2020, nous avions fait la première expérimentation réelle de la 5G au Sénégal. C’était au siège de Sonatel à Dakar, lors d’une très belle manifestation.

Aujourd’hui, nous tenions à dire à tout le Sénégal que la 5G est une priorité de Sonatel et qu’elle sera une réalité nationale, partout dans le pays.

Aujourd’hui, en ce Mardi 14 Décembre 2021, nous avons le plaisir de vous présenter le 1er test 5G en région dans la renommée localité de SALY avec le concours de notre partenaire technique Nokia.

Nous partagerons avec vous de nouveaux usages concrets que les sénégalaises et sénégalais pourront faire de la 5G.

Nous ferons en sorte que la 5G soit un levier essentiel dans la transformation notre société et de notre économie, dans des domaines clés comme l’agriculture, l’amélioration de la santé publique, l’éducation de nos enfants, l’entrepreneuriat et l’employabilité des Jeunes dans l’acquisition de nouvelles compétences (Coding, Big Data, l’IA, etc).

Nous nous engageons à construire un futur porteur de progrès avec tous les acteurs de l’écosystème numérique.

La 5G permettra, en complément des réseaux 4G existants, de connecter plus de monde simultanément avec des débits jamais atteints jusque-là, ceci tout en préservant notre empreinte écologique grâce à l’optimisation des ressources énergétiques utilisées par nos réseaux.

La 5G permettra de développer progressivement de futurs usages.

Et ces futurs usages, nous allons les construire ensemble avec l’écosystème numérique sénégalais. La 5G ouvre ainsi de nouvelles possibilités dans le quotidien des individus et des entreprises et tire parti de tout le potentiel des objets connectés, l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, et d’autres encore...

Ce monde numérique, ouvert, connecté donnant la possibilité de démultiplier et de mettre en œuvre les idées innovantes qui améliorent la vie de nos communautés sera possible en partie grâce à la 5G. C’est une porte supplémentaire pour une nouvelle révolution numérique.

C’est ce que vous allez tout de suite pouvoir constater par vous-mêmes avec les démonstrations 5G que nous allons vivre ici ensemble et qui ne sont qu’un avant-goût de ce qui deviendra possible au fil des ans.

Ce moment est l’occasion pour moi de remercier les autorités publiques pour tout l’accompagnement à date dans ces expérimentations, mais également de faire un plaidoyer pour l’accélération du processus et la facilitation de l’accès à cette technologie. Le supplément de croissance que notre pays pourra avoir grâce à la 5G est tel qu’il ne faudrait pas pénaliser les investissements des opérateurs dans ce domaine.

Des coûts de licences ou de fréquences 5G exorbitants ou une régulation « punitive », risqueraient de provoquer un retard de 2 ans ou plus dans le déploiement de la 5G au Sénégal, alors le Sénégal a l’occasion unique de lancer cette technologie en même temps que beaucoup de pays développés et cela pour le bien-être de nos populations, le développement de nos Entreprises et la Transformation Numérique de nos sociétés.

Pour finir, je voudrais dire ici que nous avons tenu à lancer ces tests à Saly, moins d’une semaine après la pose symbolique de la première pierre de l’annexe du siège de Sonatel Orange à Diamniadio, clé de voute d’investissements réalisés dans cette ville nouvelle pour un montant global de 13 milliards Fcfa. La ville de Diamniadio a acquis une dimension particulière avec l’ambition de Smart City que le chef de l’Etat, SE M. Le Président Macky Sall a pour elle. Et, la 5G pourrait et devrait être essentielle à la réalisation de ce vœu.

Sur cette dernière note d’innovation, nous vous souhaitons de passer une excellente après-midi en notre compagnie pour découvrir encore une fois le champ des possibles de la 5G.

Préparons le futur ensemble !

Encore merci pour votre présence

(Source : Alioune Badara BA, 14 décembre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)