twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Digitalisation bancaire : Un moteur à l’accélération du développement

jeudi 31 décembre 2020

Les banques classiques doivent prendre compte de l’impérieuse nécessité de digitaliser leurs offres de produits bancaires pour participer activement à l’accélération du développement, singulièrement les banques africaines.

C’est l’appel lancé lundi dernier par Amadou Fall, directeur de Helix technology management group, une société de technologie, de transformation digitale, de stratégie et de management, lors de la cérémonie de remise d’une distinction de prix de meilleure banque digitale United Bank for Africa (Sénégal) par Hélix technology management group.

A ce propos, il dira : « Nous sommes dans un environnement qui bouge vite et la technologie est à la base de tout cela. Et donc, ce bouillonnement de l’écosystème s’impose aux banques classiques pour faire un sursaut technologique permettant d’accélérer le développement à travers l’accompagnement par le financement des startup ». Mieux, souligne-t-il : « Aujourd’hui, l’Afrique doit aller vite pour accélérer son retard de développement. Et cela passe par les plateformes technologiques adaptées à nos réalités socioculturelles qui répondent au besoin de l’écosystème.

Et c’est ce que Helix propose aux entreprises en termes de besoins ». Les responsables de la Banque Uba Sénégal, à leur tour, diront : « Nous sommes très satisfaits de recevoir ce prix sanctionnant la meilleure banque digitale qui accompagne les startup ».

Et de poursuivre : « Cette distinction nous conforme dans notre stratégie consistant à pénétrer le marché, à soutenir les fintech et surtout à développer la transformation digitale ». Ils ont enfin laissé entendre qu’ils vont continuer à travailler pour digitaliser encore et encore leurs offres de produits, notamment pour le financement des startup.

Jean Pierre Malou

(Source : Sud Quotidien, 31 décembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)