twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Digital Parks Africa veut faire passer la capacité de ses installations sud-africaines à 22MVA pour 34,3 millions $

vendredi 25 mars 2022

Depuis 2019, le marché des centres de données se développe rapidement en Afrique du Sud avec de nombreux investissements de grandes firmes internationales comme Microsoft, Teraco ou encore Huawei. Digital Parks Africa veut améliorer ses capacités pour mieux faire face à la concurrence.

Le constructeur de centres de données Digital Parks Africa (DPA) a annoncé en début de semaine qu’il prévoit de faire passer la capacité de ses installations sud-africaines à 22 mégavolts-ampères (MVA). La société prévoit d’investir jusqu’à 500 millions de rands (34,3 millions USD) dans son campus de centres de données de Samrand à Centurion, dans le Gauteng.

Une fois la mise à niveau terminée, l’installation de DPA offrira 9 000 m2 d’espace blanc, avec la certification Uptime Tier IV, le niveau de performance le plus élevé pour un centre de données. L’installation disposera également d’une redondance de niveau 2N+1 et d’un temps de fonctionnement de 99,99 % grâce à son système d’alimentation de secours économe en énergie.

Commentant ce développement, Menno Parsons, directeur général de Digital Parks Africa a déclaré : «  en tant qu’entreprise fièrement sud-africaine, nous avons le privilège de jouer un rôle dans l’économie numérique qui permet aux entreprises de réussir leurs programmes de transformation numérique. Les centres de données sont l’épine dorsale de l’économie numérique, et notre vision est de nous assurer que nous jouons un rôle clé pour connecter l’Afrique  ».

Ces dernières années, de nombreuses entreprises technologiques telles que Microsoft, ADC, Amazon ou encore Huawei multiplient les investissements dans des infrastructures de stockage de données et de colocation en Afrique du Sud. Selon le rapport «  South Africa Data Center Market - Investment Analysis & Growth Opportunities 2021-2026  », l’investissement sur le marché des centres de données en Afrique du Sud, qui était évalué à 1,3 milliard $ en 2020, devrait atteindre 3 milliards $ d’ici 2026, avec un taux de croissance annuel composé de 15,17 % sur la période 2021-2026.

Grâce à l’amélioration de la capacité de ses installations en Afrique du Sud, Digital Parks Africa espère mieux se positionner pour répondre à la demande croissante sur un marché des centres de données sud-africain où prévaut une rude concurrence.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 25 mars 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik