twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Digital Africa : Fiasco d’un projet numérique entre la France et l’Afrique

mercredi 12 mai 2021

L’initiative "Digital Africa" est une communauté de partenaires (incubateurs, financiers institutionnels...) au service des entrepreneurs numériques africains. Elle a été mise en place en mai 2018 avec le soutien du président français, Emmanuel Macron.

Digital Africa vise à apporter son aide aux jeunes voulant concrétiser leurs projets. Dix organisations, africaines et françaises, ont pris part à sa création, notamment l’Agence française de développement (AFD) principal financier et 12 membres, dont 3 africains et 9 français composaient le conseil d’administration. « Les voix africaines espéraient un poids égal dans cette toute nouvelle approche des relations Afrique-France", a déclaré Rebecca Enonchong, membre du conseil d’administration, fondatrice d’AppsTech.

Une divergence d’objectifs entre Français et Africains

Digital Africa revendique une communauté de 6000 entrepreneurs africains, 130 millions d’euros mobilisés, dont 55 millions d’euros à destination des start-up africaines. Mais des divergences ont apparu au sein de l’association. Les membres africains critiquent des choix qui valorisent trop la mise en réseau et pas assez les programmes de soutien en direct, la gouvernance de la structure, notamment le rôle de l’AFD, accusée de dicter « aux Africains membres du conseil d’administration », la confiscation de l’information. « Les voix des trois membres africains du conseil d’administration qui, ensemble, représentent une communauté de plus d’un million d’entrepreneurs africains, sont ignorées », accuse Rebecca Enonchong. Cette crise de gouvernance a stoppét l’activité.

Crise profonde au sein de Digital Africa

Le 7 mai, "Les membres africains AfriLabs et JokkoLabs qui y étaient encore ont été retirés du conseil d’administration, à l’issue d’un vote des membres de l’assemblée générale ,dont la plupart ont donné procuration à l’AFD", explique le site Digital Business Africa. Dans un communiqué, l’AFD annonce l’ouverture d’une période transitoire de 3 à 5 mois par l’assemblée générale « destinée à réformer l’association et a procédé à l’élection d’un nouveau conseil d’administration [... ] présidé par l’AFD ». Durant cette période transitoire cette dernière va engager « un travail de concertation avec les membres et les partenaires de Digital Africa, en vue de proposer une feuille de route qui sera débattue lors d’une prochaine assemblée », explique l’Agence.

Cette nouvelle relation entre la France et l’Afrique, fait ressurgir les vieilles rancœurs. Les élites africaines fustigent une démarche trompeuse. Pour l’activiste d’origine camerounaise, Nathalie Yamp, « la France ne considérera jamais les Africains comme des partenaires. Jamais. Pour eux, nous ne sommes que les habitants de ses colonies », a-t-elle écrit dans son blog.

Noël Ndong

(Source : Les Dépêches de Brazzaville, 12 mai 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)