twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Diffusion de l’émission « Le business du sexe » : Walf Tv condamnée à payer une amende de 5 millions FCFA

mercredi 15 décembre 2010

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) vient de condamner Sidy Lamine Niasse, le Président Directeur général du Groupe Walfadjri, propriétaire de Walf Tv, à payer une amende de cinq millions de francs CFA (5.000.000 FCFA) à verser au Trésor public. Walf Tv est également interdit de rediffuser l’émission. La Cnra a, en sus, décidé que Walf Tv payera une pénalité quotidienne de retard de cent mille francs CFA ( 100.000 FCFA) en cas d’inexécution de la présente décision.

Cette condamnation fait suite à la diffusion de l’émission dénommée « Le business du sexe » par Walf TV, le lundi 06 décembre 2010, « à une heure de grande écoute », selon le Cnra. Pour l’autorité de régulation, c’est là « une violation grave et manifeste de l’article 7 et 9 de la loi n° 2006-04 du 04 janvier 2010, de l’article 8 de la loi n° 83-20 du 28 janvier 1983 sur la publicité, de l’article 10 du décret 67-147 du 10 février 1967 instituant le Code de déontologie médicale et des articles 13 et 15 du Cahier de charges applicable aux titulaires d’une autorisation de diffusion de programmes de télévision privée ».

Avant la diffusion, le Cnra avait servi une mise en demeure à Walf TV lui demandant de « surseoir » à la diffusion de l’émission. Ce, pour lui permettre de tenir compte de certaines règles auxquelles le législateur sénégalais « attache la plus grande importance ». La mise en demeure faisait suite à une plainte de l’Association nationale des familles religieuses et après visionnage de la bande annonce de l’émission.

Le Cnra a considéré que « malgré cette mise en demeure qui n’était qu’une invitation et ne préjugeait pas sur le fond, Walf TV a diffusé cette émission à la date annoncée et l’a même rediffusée le samedi 11 décembre 2010 ».

Pour répondre à la mise en demeure du Cnra, Sidy Lamine Niasse avait affirmé que sa télévision n’a « ni de près ni de loin failli à la sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence dans les contenus du document » et que « l’enfant n’y voit que les leçons apprises à l’école primaire ». Il ajoutait que « Walfadjri est un organe de presse qui contrairement à une certaine concurrence, ne fait ni la promotion, ni la publicité de prétendus guérisseurs. Une certaine presse audiovisuelle diffuse de jour comme de nuit des films pornographiques ». En conséquence, Sidy Lamine Niasse avait soutenu que la mise en demeure du Cnra était « sans objet ».

Une réaction qui n’a visiblement pas plu au Cnra.

(Source :Sen24heures, 15 décembre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)