twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dialogue social à la Sonatel : Les organes du comité installés

mercredi 15 novembre 2017

Le Comité de dialogue social de la Sonatel a été installé, hier, par le président du Haut conseil du dialogue social, Mme Innocence Ntap Ndiaye, en présence de toutes les représentations de l’Etat et des travailleurs de l’entreprise. Il comporte 20 membres déterminés à promouvoir la culture du dialogue social au sein de l’entreprise.

Une nouvelle ère règne désormais au sein de la Sonatel. En effet, en mars 2014, Sonatel et les organisations syndicales de ses travailleurs ont convenu d’instituer un cadre et des mécanismes de dialogue permanent par adoption de la Charte du Comité de dialogue social. L’occasion pour Mme le président du Hcds de magnifier le fruit d’un long processus qui a abouti à sa mise sur pied. Selon Mme Ntap Ndiaye, « cette cérémonie sera marquée dans le livre d’or de son institution et dans le comité social de la Sonatel ». A l’en croire, il faut donner à la formation une autre facette d’entreprise. « Il faut se former pour mieux prévenir les crises », a souligné l’ancien ministre du Travail, des Organisations professionnelles, à l’endroit des travailleurs, ajoutant ainsi que « cette manifestation concerne une entreprise membre d’une multinationale ».

Cette assemblée plénière constitue, avec le comité de pilotage, les deux organes qui composent le Comité de dialogue social. Ainsi, la mise en place de ce mécanisme de dialogue social obéit à une volonté de se conformer au droit d’expression directe et collective et aux procédures de négociations au sein de l’entreprise. Il s’agit aussi de consolider les bases d’un dialogue social de qualité à la Sonatel, afin de contribuer à l’atteinte des objectifs stratégiques et de progrès social. Selon le directeur général, Alioune Ndiaye, la relation au travail connaît une véritable révolution. « Nous devons faire des efforts constants pour dialoguer afin de réussir à asseoir la confiance et se comprendre mutuellement », a-t-il dit. Il soutient que les travailleurs sont conscients d’améliorer ce qui a été fait jusque-là au sein de leur entreprise. Le directeur général invoque toutefois les valeurs de responsabilité, d’engagement, d’efficacité et de transparence, et invite à une mobilisation du personnel pour la mise en œuvre des enjeux stratégiques dans un environnement concurrentiel. « Le dialogue social ainsi que le patriotisme d’entreprise sont les facteurs clés de succès », a encore fait remarquer le Dg de la Sonatel.

Les travailleurs ont la possibilité de s’exprimer directement sur le contenu de l’organisation et les conditions de travail. Cette charte permet de pallier également les difficultés pour mener à bien une négociation, en fixant les mesures appropriées pour encourager et promouvoir le développement et l’utilisation au mieux des procédures de négociation. Le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et postes (Artp) déclare que le point fort de la Sonatel a toujours été le dialogue social. Abdou Karim Sall soutient que cette entreprise qui emploie plus de 1.800 salariés ne peut pas déroger à la règle. « Nous sommes résolument engagés à vos côtés pour vous soutenir dans la voie de l’émergence », relève-t-il.

La Sonatel est reconnue Top employeur pour la 5ème fois consécutive en Afrique du Sud. Une consécration qui pousse Amadou Kane Diallo, le directeur des Ressources humaines, à se convaincre que le dialogue social doit être une quête permanente.

Cheikh Malick Coly

(Source : Le Soleil, 15 novembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 606 817 abonnés Internet

  • 9 340 927 abonnés 2G+3G (97,20%)
  • 135 690 clés Internet (1,40%)
  • 111 795 abonnés ADSL (1,20%)
  • 18 405 abonnés bas débit (0,20%)
    - Liaisons louées : 21 114

- Taux de pénétration des services Internet : 62,97%

(ARTP, 31 décembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 290 636 abonnés
- 224 105 lignes résidentielles (77,11%)
- 66 463 lignes professionnelles (22,87%)
- 1 148 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,91%

(ARTP, 31 décembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 758 366 abonnés
- Taux de pénétration : 103,29%

(ARTP, 31 décembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)