twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Développement du e-commerce : Une digitalisation des services postaux en vue

mardi 9 octobre 2018

Le groupe La Poste est en train de travailler en partenariat avec des entreprises, pour la digitalisation de ses services. Ceci, pour faire face à l’avènement du numérique et au développement du e-commerce. C’est ce qu’a indiqué, hier, leur directeur marketing et de la communication, Béya Fall, lors du coup d’envoi de la caravane de sensibilisation initiée en marge de la Journée mondiale de La Poste célébrée le 9 octobre.

L’avènement des technologies d’information (Tic) est souvent considéré comme une menace pour l’expansion des activités postales classiques. Mais, en réalité, selon le directeur marketing et de la communication (Dmc) de La Poste, Béya Fall, c’est une ‘’vraie opportunité’’ pour eux. ‘’Nous sommes en train de réfléchir sur la manière de profiter de ces outils pour nous développer. Nous avons beaucoup réfléchi sur la mise en place de nouveaux produits et services adossés aux Tic. Par exemple, le commerce électronique est devenu une réalité à La Poste’’, dit-il.

M. Fall s’exprimait hier, à l’occasion du coup d’envoi de la caravane de sensibilisation organisée en marge de la Journée mondiale de La Poste célébrée le 9 octobre.

En effet, le Dmc de La Poste rappelle que son groupe a déjà développé des plateformes, signé des partenariats avec des entreprises qui évoluent dans le secteur. ‘’Nous avons également prévu de nous lancer dans des activités numériques comme la signature et la certification électronique. Nous sommes aussi en partenariat avec des entreprises expertes en la matière pour faire de la digitalisation des services postaux. C’est aujourd’hui l’enjeu énorme sur lequel nous sommes en train de travailler’’, ajoute-t-il.

Béya Fall de dire que l’activité postale est loin de connaître un déclin. Les gens viennent toujours déposer leurs courriers dans les bureaux de Poste, pour déposer de l’argent dans leur compte d’épargne. Cependant, le Dcm admet que le courrier postal a ‘’considérablement diminué’’. Son trafic a beaucoup baissé, avec l’avènement des Tic.

‘’Toutefois, il est important de souligner que ces technologies constituent une opportunité pour développer le colis postal. Aujourd’hui, le colis est en train de renaître et même de connaître un développement assez fulgurant. En effet, le courrier n’a pas complétement disparu. Il y a seulement des colis spécifiques qu’on continue toujours de prendre en charge et d’en assurer la distribution’’, a renchéri M. Fall. Au fait, il s’agit notamment des factures, des relevés bancaires, des documents officiels. Il y a aussi, d’après lui, d’autres types de documents administratifs qui, jusqu’ici, continuent d’être gérés au niveau de La Poste.

La Poste compte plus de 300 points à travers le pays

Le Dcm de La Poste a également précisé que jusqu’au XIXe siècle, le service postal ‘’n’était pas aussi organisé’’ qu’il l’est aujourd’hui. Cette organisation, le secteur le doit, selon M. Fall, à l’Union postale universelle qui s’occupe de la politique postale du monde. ‘’Nous célébrons aujourd’hui la création d’un espace unique dans le monde, où sont supprimés toutes les barrières, tous les obstacles en matière d’échanges postaux’’, s’est-il réjoui. Il faut noter que ce groupe a un réseau extrêmement vaste au Sénégal, avec plus 300 points à travers le pays.

‘’On est en train de promouvoir un autre réseau postal complémentaire. Ce qui est un atout majeur. Il y a beaucoup d’institutions financières qui se reposent sur les activités de La Poste. Si on perd un marché à Dakar, on va le rattraper à l’intérieur du pays. Parce qu’on est présent partout et on a des activités au-delà de nos frontières’’, fait savoir le directeur régional de La Poste, Antoine Joachim Ndiaye. Selon qui, à Kidira, par exemple, il y a beaucoup de Maliens qui viennent percevoir leur pension de retraite au niveau de leur bureau sur place.

En effet, il convient de rappeler que toutes les Postes du monde profitent de la célébration de la journée qui leur est dédiée pour sensibiliser les citoyens sur leurs produits et leurs services. L’objectif de cette activité, c’est de mettre en place un nouveau produit et service. Mais également pour leur montrer que La Poste est aussi ‘’bien présente ‘’et joue un ‘’rôle important’’ dans la société.

Le thème de cette année est ‘’L’innovation, l’inclusion et l’intégration’’. C’est-à-dire se transformer pour rester un levier de croissance et de développement inclusif, tout en restant l’essentiel acteur clé de l’économie mondiale.

Mariama diémé

(Source : Enquête, 9 ocotbre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)