twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Développement des entreprises au Sénégal : Moustapha Guirassy inaugure le premier incubateur de Tic

mercredi 20 avril 2011

Le ministre de la Communication et des Télécommunications a réaffirmé, hier, la volonté du gouvernement d’appuyer les activités des entreprises du secteur des Tic, lors du lancement officiel de l’incubateur ou pépinière (Croissance Tic-Dakar) des entreprises du secteur des TIC.

Les activités du premier incubateur sénégalais ou pépinière des entreprises du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication, ont été lancées officiellement, hier, par Moustapha Guirassy. Le ministre de la Communication et Télécommunications, voit à travers cet incubateur sénégalais d’entreprises des Tic, un premier pas vers la constitution d’une véritable infrastructure de soutien au développement de l’industrie des Tic dans notre pays.

« Nous espérons avec cette initiative, commencer à combler le déficit d’appui à l’innovation dans le domaine des Tic, ... » a dit Moustapha Guirassy.

L’incubateur CTic-Dakar, créé avec l’appui des partenaires nationaux et internationaux, a pour objectif d’améliorer les chances de croissance et le taux de survie des entreprises Tic qui ont besoin d’appui en termes de services sur le plan administratif, commercial, marketing et d’infrastructures pour exprimer pleinement leur potentiel de croissance. La phase d’incubation concerne les entreprises déjà existantes et dure en moyennes trois années au cours desquelles l’entreprise incubée pourra accéder à la qualification afin de poursuivre de façon autonome son développement. CTic-Dakar a déjà sélectionné ses premières entreprises qui sont installées dans ses locaux.

Le Sénégal depuis plus de 10 ans maintenant, remarque Moustapha Guirassy, a fait du secteur des Tic une priorité dans sa stratégie de développement économique et social. Celui-ci constitue en effet, un levier important d’accélération de la croissance et de réduction de la pauvreté a dit le ministre.

« Le choix de ce secteur est d’abord celui du Président Abdoulaye Wade qui, depuis son accession aux hautes fonctions de Président de la République, s’investit sans relâche dans la promotion des Technologies de l’information et de la Communication » souligne le ministre de la Communication.

Développement fulgurant des télécommunications

Notre pays, note le ministre, avec un réseau de télécommunications parmi les plus performants en Afrique, est résolument tourné vers une économie numérique, soutenue par un développement fulgurant du secteur des télécommunications dont la forte contribution au Pib en fait l’activité la plus dynamique du secteur tertiaire.

Le Sénégal, qui accueille en octobre prochain la 42e conférence de l’Icann, remplit donc bien les exigences de base pour bien se positionner et développer son industrie des Tic, avec une stabilité politique et économique, une infrastructure de télécommunications de qualité, une main-d’œuvre qualifiée à des coûts très compétitifs, et enfin, une vision politique et la mise en place d’un environnement des affaires de classe internationale, a ajouté le ministre. Avec le premier incubateur CTic Dakar, soutenu par Infodev, une structure de la Banque mondiale, la Giz, la Stratégie de Croissance Accélérée et des acteurs majeurs de ce secteur, comme la Fondation Fictis, la Sonatel, l’Artp, l’Adie, Moustapha Guirassy, trouve que le Sénégal peut espérer combler le déficit d’appui à l’innovation dans le domaine des Tic.

Ce modèle d’incubateur des entreprises des Tic inauguré hier, sera implanté à Saint-Louis, Ziguinchor et probablement dans les autres régions, pour devenir une vitrine des activités des Tic au Sénégal.

Omar Diouf

(Source : Le Soleil, 20 avril 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)