twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Développement de l’entrepreneuriat local : L’apport des TIC en question

vendredi 29 mai 2015

La question de l’intégration des nouvelles technologies au tissu économique sénégalais par la voie de l’entrepreneuriat local a été au cœur d’un débat organisé, avant-hier à la Fondation Friedrich Naumann de Dakar.

Une conférence publique autour de la relation entre entrepreneuriat au Sénégal et nouvelles technologies s’est tenue avant-hier, à Fann Résidence, dans les locaux de la Fondation Friedrich Naumann. Baptisé ‘’PME sénégalaises et défis du web : 1 PME, 1 Plate-forme web’’, ledit débat à enregistré la participation de panélistes représentant diverses agences de l’Etat à savoir le Directeur national de la promotion des investissements du Sénégal, Abdoulaye Ly, et une représentante de l’ADEPME.

Le débat a été introduit par la Directrice Régionale Afrique de l’Ouest de la Fondation Naumann. Inge Herbert s’est félicitée d’être l’hôte d’une telle réflexion visant à comprendre ‘’la place prioritaire’’ des nouvelles technologies, en termes de moyens de communication, de services et d’infrastructures dans un pays où plus de la moitié de la population active est constituée de jeunes. Et cela d’autant plus, a ajouté Mme Herbert, que les TIC constituent aujourd’hui ‘’une véritable valeur ajoutée’’ dans les offres de services des PME au Sénégal.

Prenant la parole à la suite, dans le cadre des communications au menu de cette rencontre, l’économiste Abdoulaye Ly s’est, quant à lui, attelé à développer sur la question du rôle des Nouvelles Technologies dans la compétitivité des PME sénégalaises. S’aidant de chiffres mais aussi de données historiques produites par sa structure, ce dernier a détaillé les avancées du pays en termes d’intégration des TIC dans la vie des entreprises en citant à la fois la législation en vigueur, le PSE et quelques avancées ponctuelles à l’exemple de la dématérialisation de certaines procédures administratives ou systèmes de gestion de données. Il a, enfin, mis l’accent sur les perspectives concernant cette même intégration des nouvelles technologies à l’entrepreneuriat local notamment en terme de budget et d’initiatives issues du partenariat public privé.

Mme Joséphine Kane, Chargée de Programme Partenariat Relations extérieures Pépinières et Incubateurs à l’ADEPME, a traité du thème intitulé ‘’PME sénégalaises et défis du web’’, une communication qui a précédé celle sur les plates-formes web à vocation d’entreprise de Maximilien Silmangue Diouf, le Directeur Général de l’agence WEBGRAM, principal partenaire de l’évènement.

Ladite rencontre, dans son ensemble, s’est inscrite dans une démarche de sensibilisation et de formation afin de vulgariser et de développer la culture numérique des PME, de même qu’impulser et accélérer la croissance économique pour un développement durable du Sénégal.

Sophiane Bengeloun

(Source : L’Enquête, 29 mai 2015)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)