twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Développement de l’Afrique : Microsoft 4Afrika outille les jeunes

vendredi 7 février 2020

A l’occasion du 7eme anniversaire de Microsoft 4Afrika, une table ronde a été organisée ce matin au siège de Microsoft à Dakar. Cette rencontre s’inscrit selon Yacine Barro Bourgault, responsable du segment Pme/Pmi chez Microsoft Moyen-Orient et Afrique dans le cadre de faire le point sur les actions mises en œuvre par Microsoft 4Afrika à travers les formations et partenariats menés pour autonomiser les jeunes du continent africain.

L’initiative Microsoft 4Afrika a touché, d’après un document remis à la presse lors de la table ronde, 1.7 million de petites et moyennes entreprises, soutenu 300 start-ups, 12 partenariats d’accélération, et a formé 10800 africains à la Microsoft cloud society. Aussi, note-t-on ladite initiative a placé 926 stagiaires chez 176 partenaires avec un taux d’emploi de 85%.

Cette initiative qui, pour les responsables de Microsoft Dakar, a été reconnue par l’International finance corporation comme un exemple de meilleure pratique en matière de développement en Afrique Subsaharienne, a été mise en place pour autonomiser les jeunes africains et à accélérer le potentiel numérique du continent.

« Le partenariat stratégique entre Usaid et Microsoft 4Afrika pour la mise en œuvre des Centres régionaux de leadership (RLC) de l’initiative des jeunes leaders africains (Yali RLC) a permis de former plus de 11000 jeunes africains », indique Mme Bourgault.

Les quatre RLC (Kenya, Afrique du sud, Ghana, Sénégal) ont pour but d’encourager l’apprentissage autour de la transformation et d’améliorer les compétences en matière de leadership, dit le responsable de Microsoft. C’est ainsi qu’à Dakar, le Centre régional de leadership a « formé 3000 anciens élèves grâce aux programmes hybrides et en ligne qui compte de nos jours 1000 participants ».

« Les efforts de Microsoft4Afrika se concentrent sur notre population jeune afin de s’assurer que la technologie puisse bénéficier à tous les jeunes pour devenir les leaders de demain » confie enfin Yacine Barro Bourgault.

Pauline Minka

(Source : Le Journal de l’Economie sénégalaise, 7 février 2020)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)